Accueil » 7 étapes pour définir une bonne habitude

7 étapes pour définir une bonne habitude

habitude

Cliquez sur “Play” pour l’écouter ou Faites un clic droit ICI, puis cliquez sur “Télécharger” pour le recevoir sur votre appareil (pour l’écouter sur une tablette ou un smartphone par exemple).

Pour développer une bonne habitude, tu devras adapter ton comportement pour la répéter tellement de fois qu’elle devienne plus ou moins automatique.

En ayant toujours les mêmes habitudes, on obtient toujours les mêmes résultats. Mais en les changeant, il s’ouvre le champ des possibles et en prenant une bonne habitude, il est possible de gravir des échelons de grandeur et d’atteindre l’excellence.

En développant une bonne habitude qui est saine avec l’objectif d’atteindre des bénéfices à long terme, tu accumuleras tellement de bonnes petites habitudes qu’elles te feront atteindre des résultats qui dépasseront tes espérances. Ainsi, tu deviendras plus efficace, plus productif, moins anxieux et moins stressé ! En bref, tu vivras mieux.

Cliquez ICI pour découvrir la méthode kaizen qui vous aidera par petits pas à parvenir à la réussite de vos projets tout en éliminant le stress “La méthode Kaizen pour réussir

Il est si facile de prendre la mauvaise plutôt qu’une bonne habitude

Pour parvenir à ton ultime objectif, tu auras besoin de prendre une bonne habitude suffisamment significative. Bien souvent, le pouvoir de la bonne habitude est largement sous-estimé. Nous allons comprendre pourquoi est-ce si difficile d’adopter une bonne habitude.

Une bonne habitude : un super pouvoir

Tes habitudes sont des choix que tu effectues tous les jours ! Tu prends ton café, tu mets tes chaussures, tu mets du déodorant, tu médites, tu fumes une cigarette ou tu procrastines, etc. Il y a la bonne habitude et la mauvaise !

Cliquez ICI pour éviter la procrastination avec méthode en identifiant sa source pour libérer votre potentiel d’entrepreneur “9 conseils pour éviter la procrastination

Dans la volonté de se changer et en l’absence d’une connaissance de toi-même (de tes besoins psychologiques), la route sera bien plus longue pour parvenir à changer tes habitudes. Si toutefois, tu ne parviens pas à concrétiser tes objectifs, ne te critiques pas et ne te blâmes pas car le problème viennent de tes stratégies que tu as adoptées et qui sont inefficaces.

Jusqu’à ce que vous preniez conscience de votre inconscient, il dirigera votre vie et vous appelleriez cela le destin

CARL GUSTAV JUNG

Si tu penses que les habitudes sont le résultat de ton libre arbitre et de ta réflexion individuelle, tu te trompes. Dans la réalité, il n’en est rien ! Nous réagissons le plus souvent de manière automatique en réponse à notre environnement, à nos émotions et des problèmes rencontrés.

Emprunter un mauvais choix, une mauvaise décision est facile lorsque tu obtiens un résultat immédiat. Tu ne ressentiras les conséquences négatives que bien plus tard. Par exemple, la cigarette provoque un plaisir immédiat avec la nicotine et pourtant nous savons les conséquences néfastes à long terme. Ou encore, regarder un écran tard avant de se coucher provoque un plaisir immédiat alors que sur le long terme, il peut produire des troubles sur ton sommeil.

Trop de choix, tue le choix ! On peut parler de fatigue décisionnelle. Plus nous prenons de décisions, moins elles sont bonnes. Tu auras tendance à prendre de mauvaises décisions dans un environnement, un contexte favorisant la fatigue décisionnelle.

Le plus grand obstacle dans l’acquisition d’une nouvelle habitude est qu’elle est difficile à démarrer et à maintenir dans le temps. Voyons les 3 raisons :

  • Ta motivation disparaît toujours à certains moments et ne sera jamais suffisante.
  • Ta concentration fait toujours défaut avec toutes les sources de distractions dans les environs.
  • Ta volonté manquera parfois à l’appel parce que tu seras fatigué et affaibli.

Le monde “moderne” nous affecte considérablement dans notre capacité de prise de choix. Le cerveau n’est pas fait pour le monde dans lequel nous vivons. Il n’a pas évolué pour résister à autant de gratifications au quotidien. Il faut comprendre que plus tu remontes dans le passé, plus tu peux constater que les récompenses étaient rares et nous avons naturellement gardé une recherche du plaisir pour éviter la douleur.

Trois raisons expliquent la difficulté à maintenir des habitudes sur le long terme :

  1. La méconnaissance de sa structure et la différence entre une mauvaise et une bonne habitude pour en tirer profit.
  2. Tu as tendance à vouloir faire trop et trop vite. Ce qui favorise ton exposition à l’échec et à la frustrations.
  3. Tu n’es tout simplement pas forcément prêt à changer.

Applique la bonne stratégie pour développer tes bonnes habitudes

Si tu observes la vie de quelqu’un d’insatisfait, en cherchant bien, tu remarqueras de mauvaises habitudes qui l’empêchent d’être là où il souhaiterait, comme par exemple pour trouver l’amour, créer une entreprise, développer un réseau, un cercle social ou même tout ça à la fois.

Toutes nos habitudes, c’est à dire ce que nous faisons à répétitions, façonnent qui tu es et plus encore la personne que tu deviendras ! Si tu penses que nous agissons de façon irrationnelle et non réfléchie, je dois te dire que tu te trompes. Nous sommes beaucoup plus prévisible que nous pouvons le penser.

Le succès n’est rien de plus que de simples disciplines pratiquées chaque jour et l’échec n’est rien de plus que la répétition de quelques erreurs chaque jours

JIN ROHN

Tu dois comprendre que tout comportement est le résultat d’une succession d’essais et d’erreurs donnant lieu au processus d’acquisition. Face à l’analyse du problème que tu auras identifié, tu mobilises énormément de ressources mentales pour tenter de prendre la meilleure décision.

4 étapes définissent une bonne habitude :

  1. Trouve un déclencheur pour démarrer une habitude.
  2. Définis le besoin pour agir et rester motivé.
  3. Rend l’action facile pour pouvoir la faire.
  4. Trouve une récompense satisfaisante pour garder une raison valable de maintenir le besoin ou le désir dans le temps.

2 phases pour une habitude :

  1. L’identification d’un problème qui réunit le déclencheur et le besoin. C’est la prise de conscience d’une situation contraignante ou déplaisante.
  2. La résolution du problème qui réunit la réponse au problème et sa récompense. Il existe une multitude d’habitudes pour parvenir à résoudre un problème, ce n’est qu’une question d’expérience passée et d’apprentissage ( ton temps & ton attention passés sur le sujet ).

A la clef, la réussite mais sous certaines conditions

Les conditions de la réussite sont créés par toutes nos habitudes au quotidien. Même avec celles qui sont toutes simples et qui nous paraissent insignifiantes.

Une bonne habitude : la clef de la réussite

Une bonne habitude est comme un super pouvoir qui amène la motivation suffisante pour te lancer de nouveaux défis, les connaissances pour mieux l’appréhender et la discipline pour s’y tenir.

Tu dois prendre le temps de t’approprier le plaisir d’une habitude positive et laisser le temps faire le reste. Toute la somme de ces choix t’amènera à exprimer ton plein potentiel.

Si tu observes bien les personnes les plus performantes, tu pourras remarquer qu’elles ne se laissent pas piéger par les plaisirs immédiats. Elles concentrent tous leurs efforts dans leur travail pour en recueillir les bienfaits à long terme. Elles ont des habitudes incroyables.

Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas

LAO TSEU

En simplifiant tes prises de décisions, tu trouveras un terrain fertile pour te consacrer à ton travail, tes passions et tes loisirs. Toutefois, comme cité plus haut, tu dois respecter les 3 conditions suivantes pour que ce comportement se produise :

  • Motivation
  • Capacité
  • Déclencheur

Rendez cela si facile que vous ne puissiez dire non

LEO BABAUTA

Pour développer une nouvelle habitude, il est essentiel de commencer par une action très simple à réaliser de sorte que le cerveau puisse facilement l’apprendre et la répéter rapidement.

Dans ta volonté de changer, ton changement personnel te demandera d’être patient. Un processus de changement commence toujours par une prise de conscience. Pour t’aider à le faire, il est important de cartographier tes habitudes existantes ( un état des lieux ) pour prendre conscience de tes automatismes avant même de vouloir les changer.

7 étapes pour devenir la personne que vous voulez devenir

  • Etape 1 – Fais l’inventaire de tes habitudes actuelles : Ton processus de changement passe par une prise de conscience. Dans cette optique, je t’invite à coucher par écrit toutes tes habitudes pour prendre du recul et faire face à tes comportements automatiques et routiniers. Tu dois focaliser tes habitudes en fonction de tes objectifs. Rappelle-toi qu’il n’y a pas de bonnes ou mauvaises habitudes, il n’y a que des habitudes efficaces pour résoudre des problèmes. Une fois la liste établie, pose-toi ces 2 questions :
    • Suis-je dans une mauvaise ou une bonne habitude ?
    • Mon habitude m’engage-t’elle à devenir la personne que je veux devenir ?
  • Etape 2 – Définis ton habitude maîtresse : Cette habitude sera le socle où reposeront toutes les autres habitudes. Notre réserve de volonté est limitée, il vaut mieux se concentrer sur un seul changement pour faire simple et éviter trop de se disperser. Pose toi la question suivante :
    • Quelle est l’habitude qui donnerait davantage de retombée concrète ?
  • Etape 3 – Démarre doucement et améliore-toi un peu plus chaque jour : Il est impossible d’atteindre le sommet d’une montagne sans penser à l’escalader ! Cherche d’abord à effectuer de petits changements pour bien les ancrer avant d’en faire plus. Il vaut mieux au départ chercher à normaliser avant de chercher à optimiser.
  • Etape 4 – Associe ton habitude à un déclencheur évident : Tu dois créer un environnement que te permet de développer ton habitude. Par exemple, pour favoriser la lecture, tu peux installer une bibliothèque et y mettre tes livres. Pour coder, tu dois te doter d’un ordinateur, des logiciels adéquats et des exercices pour t’entraîner et progresser. Tu peux te définir un plan d’action qui pourra te libérer de l’effort mental à fournir dans ta nouvelle habitude. Par exemple “Je coderai tous les jours” devient “J’écrirai au moins 10 lignes de codes chez moi à partir de 19h30“. Ainsi, tu pourras empiler ces bonnes habitudes et écrire un programme.
  • Etape 5 – Récompense toi et rend ton habitude satisfaisante : En produisant une pensée positive, tu indiqueras à ton cerveau que ton action satisfait ton envie et tu la reproduiras plus facilement. Un bon exemple sont tous ces footballeurs qui une fois le but marqué laissent exploser leur joie face aux supporteurs et à leurs coéquipiers.
  • Etape 6 – Soit l’architecte de tes choix : Tu peux réduire la friction entre toi et tes bonnes habitudes en aménageant au mieux ton environnement. Range tout ce qui doit l’être, vide ton bureau qui pourrait encombrer ton esprit, etc. En aménageant correctement ton espace, tu inciteras ton inconscient vers de meilleures prises de décisions.
  • Etape 7 – Trouve ta tribu : Une tribu est constituée de ces 3 éléments : un leader, un groupe de personnes et une cause commune. Ton attitude et tes pensées diffèrent en fonction de tes fréquentations. Ainsi, tu te donneras la possibilité d’absorber les qualités et les pratiques des personnes que tu érigeras en modèle. Il est important pour toi de t’entourer de personnes avec une pensée positive.

Et vous, quelles sont vos bonnes habitudes qui participent au développement de votre projet ?

Pour aller plus loin…

Tu peux te procurer le livre en cliquant sur le lien ou l’image ci-dessous et t’abonner à la Newsletter pour être sûr de ne rien louper 😉

Karapinar, Onur. 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de vous de soi-même. Dans : Petites habitudes Grandes réussites [En ligne] Format Livre papier et numérique disponible sur : < https://amzn.to/32ejS8C >

signature Pierre-Christophe

4 commentaires sur “7 étapes pour définir une bonne habitude”

  1. Bonjour, merci beaucoup pour votre article, il est très complet et agréable à lire. J’ai lu le livre charles duhigg – le pouvoir des habitudes, c’est une véritable pépite 🙂 Au plaisir d’une prochaine lecture. Belle journée. Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *