Accueil » 9 conseils pour ÉVITER LA PROCRASTINATION

9 conseils pour ÉVITER LA PROCRASTINATION

9 conseils pour Ă©viter la procrastination

Pour t’aider Ă  Ă©viter la procrastination, je vais te poser 3 questions qui te montreront que souvent, nous trouvons de fausses excuses. Nous allons aborder l’origine de cet ajournement pour mieux le court-circuiter et je te propose des actions au travers de 9 conseils Ă  mettre en place dĂšs maintenant pour ne plus tomber dedans.

A lire aussi ✅ cet article pour adopter une bonne habitude facilement en 7 Ă©tapes, rĂ©aliser ton objectif et devenir celui que tu as toujours voulu ĂȘtre “7 Ă©tapes pour dĂ©finir une bonne habitude“

Pour Ă©couter le podcast 😉 :

Cliquez sur “Play” pour l’écouter ou Faites un clic droit ICI, puis cliquez sur “TĂ©lĂ©charger” pour le recevoir sur votre appareil (pour l’écouter sur une tablette ou un smartphone par exemple).

Ă©viter la procrastination : les 9 conseils pour Ă©viter la procrastination

C’est quoi la procrastination ?

La procrastination signifie tout simplement le fait de reporter au lendemain. On pourrait dire aussi repousser, temporiser, diffĂ©rer tout ce qui pourrait ĂȘtre entrepris dĂšs aujourd’hui. Une tendance Ă  reporter, diffĂ©rer, remettre Ă  demain ou au lendemain, des tĂąches que tu pourrais faire rapidement.

Cette tendance Ă  la procrastination de remettre au surlendemain est le rĂ©sultat d’un mĂ©canisme conscient (nous savons ce que nous n’avons pas fait, d’oĂč un fort sentiment de culpabilitĂ©) mais qui s’appuie sur des ressorts inconscients. Ça n’est pas un unique report mais une sĂ©rie de rĂ©pĂ©tition dans le temps. Cela peut ĂȘtre un cercle vicieux si c’est ancrĂ© dans vos habitudes. PoussĂ© Ă  l’extrĂȘme, on pourrait la qualifier de maladie de l’action.

Ă©viter la procrastination : une maladie de l'action

Un Ă©tat pathologique qui peut engendrer :

  • Une perte de temps
  • Une perte d’argent
  • GĂ©nĂ©rer pas mal de stress Ă  devoir finir tout Ă  la derniĂšre minute

Tout ce que n’est PAS la procrastination

  • Elle n’est pas de la paresse : C’est le choix conscient et inconscient d’une action au dĂ©triment d’une autre. GĂ©nĂ©ralement, nous sommes actifs et bien organisĂ©s avec ce que nous aimons faire, ce que nous maĂźtrisons et qui a du sens.
  • Elle n’est pas une maladie : Elle ne se soigne pas par un traitement mĂ©dicamenteux.
  • La procrastination ne s’attrape pas dĂšs la naissance : On le devient au fur et Ă  mesure du temps et plus particuliĂšrement pendant la pĂ©riode de nos Ă©tudes. Mais bonne nouvelle, comme personne n’est figĂ© dans le temps, il est possible de changer en modifiant nos habitudes et notre perception de la rĂ©alitĂ©.
  • Ça n’est pas un simple problĂšme de gestion du temps : C’est davantage liĂ© Ă  notre capacitĂ© d’autorĂ©gulation et de notre maĂźtrise de soi.
  • Elle n’est pas une fatalitĂ© : Il est inutile de rajouter de la culpabilitĂ© Ă  la culpabilitĂ© si les premiĂšres tentatives Ă©chouent. DĂ©culpabilisez-vous pour garder confiance et recommencer.

Il ne s’agit pas de savoir, il faut aussi appliquer. Il ne s’agit pas de vouloir, il faut aussi agir

GOETHE

Se poser les bonnes questions pour éviter les conséquences de la procrastination

Vous devez vous poser toutes ces questions qui vous aideront Ă  Ă©viter la procrastination :

  • Combien de projet ais-je dĂ©marrĂ© sans jamais les terminer ?
  • Combien de rĂȘves de projet sont restĂ©s Ă  l’état de bonne intentions ?
  • Combien de bonnes rĂ©solutions sont parties en fumĂ©es ?

Bien souvent, sa naissance vient du dĂ©couragement que nous avons tous ressenti devant l’ampleur d’une tĂąche Ă  accomplir. DĂšs lors, Vous aurez tendance Ă  vous inventer de fausses excuses. Elle Ă©quivaut Ă  opposer une rĂ©sistance au mouvement. Un principe d’inertie, premiĂšre des 3 lois de Newton.

On peut citer la loi d’Emmett :

On dĂ©pense davantage de temps et d’énergie en vivant dans la crainte d’une tĂąche Ă  accomplir qu’en l’accomplissant tout bonnement

Éviter la procrastination est important car elle sape votre Ă©nergie et Ă  un effet dĂ©vastateur sur votre estime de soi et votre confiance. C’est une forme de sabotage avec des habitudes autodestructrices et masochistes qui vous Ă©loignent de vos objectifs et de votre bien ĂȘtre. Être toujours en retard est en soi un blocage qui crĂ©Ă© de l’insatisfaction.

PoussĂ© Ă  l’extrĂȘme, ce manque de confiance et l’inaction sont une forme de handicap qui peuvent avoir des consĂ©quences sociales et gĂ©nĂ©rer des souffrances comme l’isolement, une panique, la dĂ©prĂ©ciation de soi ou dĂ©valorisation, un burn-out, une phobie, un Ă©tat d’esprit anxieux, du malaise, de la dĂ©pression, voire mĂȘme des problĂšmes d’hygiĂšne et de santé 

ConnaĂźtre la source de sa procrastination pour mieux la traiter

Nous sommes des procrastinateurs en puissances que ce soit dans nos vies personnelles ou professionnelles. Une tĂąche rĂ©barbative est vite arrivĂ©e dans sa vie professionnelle et il est facile de se distraire dans sa vie personnelle. Nous sommes tous amenĂ©s, Ă  un moment ou Ă  un autre, Ă  retarder nos tĂąches Ă  plus tard. Les procrastinateurs que nous sommes attendent le dernier moment et c’est bien parce que nous ne sommes pas des machines. Lorsqu’une personne attend le dernier moment alors qu’elle cherche Ă  ĂȘtre plus organisĂ© et Ă  devenir productif et efficace, il faut chercher Ă  comprendre l’origine de ce manque de motivation.

Alors mĂȘme que nous savons ce qui est bon pour nous, nous pouvons reproduire des schĂ©mas qui nous pĂ©nalisent et nous poussent Ă  agir contre notre propre intĂ©rĂȘt tuant dans l’Ɠuf nos meilleurs intentions. Nous devenons prisonnier de mauvaises habitudes comme celle de remettre Ă  plus tard.

Une rĂ©sistance au changement provoquĂ© par une communication insatisfaisante entre nos deux esprits, conscient et inconscient. C’est ainsi qu’ils dispensent des conseils contradictoires.

Pour Ă©viter la procrastination et retrouver de l’efficacitĂ© personnelle, il avoir conscience que nous sommes tous soumis Ă  la loi du moindre effort. L’homme est dotĂ© d’un programme biologique de survie qui lui fait fuir le stress et cherche en prioritĂ© le plaisir. La prioritĂ© ira aux projets dans lesquels l’épanouissement est rapide.

Selon Henri Larborit, médecin chirurgien et neurobiologiste français, la loi du moindre effort (loi Larborit) suit ces deux principes :

éviter la procrastination : moindre effort et plaisir immédiat
  1. Nos actions visent à nous procurer une satisfaction immédiate.
  2. Notre tendance naturelle liĂ© Ă  l’impulsivitĂ© nous pousse Ă  la procrastination fondĂ©e sur le comportement animal de l’homme et de son instinct (fuir ou combattre).

Mais il n’est pas trop tard parce que souvent nous renonçons à nos envies, faute de savoir COMMENT commencer !

Le manque de clarté est souvent la source de notre procrastination

La premiĂšre source de la procrastination est le manque d’intĂ©rĂȘt. C’est avoir la flemme lorsque vous Ă©prouvez de la lassitude pour les tĂąches routiniĂšres que vous considĂ©rez comme sans intĂ©rĂȘt. Nous retrouvons souvent une absence de latitude dĂ©cisionnelle dans le milieu professionnelle.

Enfin, il y a la lĂ©gion des peurs inconscientes qui te pousses Ă  la procrastination. La plus rĂ©pandu est la peur de l’échec, suivi de la peur du jugement des autres, la peur du changement et aussi de la rĂ©ussite. Pour Ă©viter la procrastination, il est possible de mettre en place de petites actions qui deviendront plus importantes dans le temps comme nous allons le voir dans ce qui suit.

Savoir vaincre l’inertie pour s’en libĂ©rer et voir grandir votre potentiel d’entrepreneur

Il faut reconnaĂźtre que parfois il y a du bon Ă  procrastiner. C’est tout simplement ĂȘtre amenĂ© parfois Ă  :

  • DĂ©brancher le pilote automatique
  • Questionner ses habitudes
  • RĂ©interroger ses choix

Il est nĂ©cessaire de se rĂ©approprier son pouvoir de dĂ©cision. Pour vaincre la procrastination, vous pouvez utiliser la voie du kaizen, la philosophie “des petits pas” qui rend tout possible, accessible et Ă  ta portĂ©e. Le premier pas est important car il aide l’esprit Ă  conjurer la peur qui bloque l’action pour se lancer sans crainte d’échouer. C’est aussi travailler sa mise en mouvement.

Le plus grand des voyages commence toujours par un premier pas

LAO TSEU

Si elle est poussĂ©e Ă  l’extrĂȘme, que cette procrastination n’est pas un cas isolĂ© et qu’elle s’accompagne d’autres souffrances, alors c’est le rĂŽle de votre mĂ©decin, voir d’un spĂ©cialiste de vous orienter et de vous aider Ă  identifier les mesures thĂ©rapeutiques Ă  mettre en oeuvre.

Le mieux pour toi serait de commencer la journĂ©e par ce qui est le plus difficile ou ce que tu n’aimes pas. Pour te faciliter la tĂąche, tu peux utiliser cette maniĂšre de faire :

  • Tu clarifies et visualises ce qui est Ă  faire (tu as les Ă©tapes !)
  • Tu identifies le plus petit pas pour rĂ©aliser cette tĂąche
  • Tu commences par le plus agrĂ©able de ces petits pas.

C’est ainsi que tu vas amĂ©liorer ta motivation et tu seras moins tentĂ© de procrastiner et de te disperser. En sachant oĂč te rendre, tu sauras plus facilement ce qu tu devras faire pour y parvenir et quelles actions poser prĂ©cisĂ©ment. Vous serez efficace.

éviter la procrastination : améliorer sa motivation

9 conseils pour Ă©viter la procrastination facile Ă  appliquer :

  1. Planifier un temps pour chaque tùche et les classer par priorité.
  2. Utiliser un planning pour planifier vos tĂąches sur la semaine avec une date butoir..
  3. Mieux gĂ©rer votre temps, c’est le surestimer toujours le temps pour rĂ©duire le stress et la friction sur ce dont vous travaillez.
  4. Décomposer le travail à effectuer en fractionnant les tùches en une série de plus petites tùches.
  5. CrĂ©er l’automatisme en instaurant un rituel de commencement.
  6. Prévoir des moments de pause entre chaque tùche effectuée.
  7. Couper toute distraction comme votre téléphone, et vous isoler.
  8. Commencer petit, par les tĂąches qui ne prennent pas plus de 2 minutes.
  9. Une fois votre objectif atteint, une gratification est nécessaire, donc sachez prendre un instant pour vous récompenser.

Et vous, comment faites-vous pour remédier à la procrastination et vous remettre en action ?

Sur le mĂȘme thĂšme

Pour aller plus loin


Tu peux te procurer le livre en cliquant sur le lien ou l’image ci-dessous et t’abonner Ă  la Newsletter pour ĂȘtre sĂ»r de ne rien louper 😉

Ballonad Rolland, Diane. 21 jours pour arrĂȘter de tout remettre au lendemain. Dans : J’arrĂȘte de procrastiner ! [En ligne] Format Livre papier et numĂ©rique disponible sur : < https://amzn.to/3hhXx0h >

signature Pierre-Christophe

6 commentaires sur “9 conseils pour ÉVITER LA PROCRASTINATION”

  1. Bonne nouvelle, ça, que la procrastination n’est pas innĂ©e (:
    Effectivement, ça ne m’Ă©tonne pas que j’ai attrapĂ© cela pendant mes Ă©tudes !
    Heureusement, comme tu le prĂ©cises, depuis que j’adore ce que je fais, j’ai beaucoup moins de mal Ă  me lancer dans les projets, qu’Ă©videmment j’ai toujours en grand nombre.
    Merci pour cet Ă©pisode.

  2. merci pour ce mode d’emploi.
    Quand je n’arrive pas à commencer, me dire que je m’y mets seulement 5 minutes m’aide beaucoup et me voilà partie !
    en tout premier, je mettrai pour sélectionner et prioriser les tùches : les raccrocher à notre ou nos objectifs prioritaires. Commencer sa journée par avoir fiat un pas de plus vers un de nos objectifs abonde notre sentiment de satisfaction !

  3. Un excellent Podcast que j’ai Ă©coutĂ© avec beaucoup d’attention. J’aime beaucoup les citations que je trouve trĂšs inspirantes et qui me donnent envie d’agir et d’aller au bout de certains de mes projets de professionnels et personnels que j’avais un peu mis en veille.
    Je te souhaite plein de succĂšs dans tous tes projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *