Accueil » 6 Conseils Pour PASSER À L’ACTION

6 Conseils Pour PASSER À L’ACTION

oser passer à l'action

Vous avez du mal à passer à l’action ? Et vous vous demandez la raison d’une telle difficulté ? Pourquoi est-ce si difficile ? Des questions légitimes dans un monde où règne de plus en plus les distractions. Pour y parvenir, vous allez devoir faire un effort mais vous rapprocher de vos aspirations, c’est le réduire. Dés lors que vous ne ressentez plus cette sensation de peine parce que vous faites quelque chose qui à du sens pour vous alors vous serait beaucoup plus épanoui. Se motiver à faire ce qui compte pour vous est une première étape qui engage votre responsabilité pour ne pas rester dans le syndrome de la victime, à fuir, à rejeter la faute sur des éléments extérieurs et à rester impuissant ou paralysé. Ne laissez pas un manque de confiance en soi, l’indécision, la peur de l’échec, l’avis des autres vous arrêter. N’attendez pas que toutes les conditions soient parfaites. Vous avez le contrôle de votre destin. Procédez de la façon suivante :

  1. Identifiez vos passions et compétences.
  2. Demandez-vous 5 fois « Pourquoi » vous voulez entreprendre votre projet.
  3. Identifiez votre client.
  4. Créer une offre auquel votre client potentiel ne pourra résister.

A lire aussi ✅ cet article pour adopter une bonne habitude facilement en 7 étapes, réaliser ton objectif et devenir celui que tu as toujours voulu être “7 étapes pour définir une bonne habitude

Pour écouter le podcast 😉 :

Cliquez sur “Play” pour l’écouter ou Faites un clic droit ICI, puis cliquez sur “Télécharger” pour le recevoir sur votre appareil (pour l’écouter sur une tablette ou un smartphone par exemple).

6 conseils pour passer à l'action et entreprendre

1. Faire le choix de l’entrepreneuriat pour passer à l’action

Il est vrai que quitter le salariat est un risque qui peut faire peur. Plus particulièrement lorsque vous bénéficiez d’un confort et d’une sécurité lié à votre CDI. Renoncer à sa prime de fin d’année, à ses 5 semaines de congés et au salaire qui tombe chaque mois, cela fait peur et c’est tout à fait normal.

Quitter le monde du travail n’est pas sans conséquences. Un changement d’activité peut perturber votre rapport au travail :

  • Personne ne vous oblige à travailler : Vous pouvez passer une journée sans rien faire et sans subir aucunes conséquences directes. Que vous soyez actif ou inactif, personne ne sera là pour vous évaluer. Sur le long terme, si vous n’avez pas une activité viable, il vous sera difficile de maintenir une activité pérenne.
  • Personne ne vous dit comment travailler, ni quelles stratégies marketing adopter : Sans connaissances préalables dans divers domaines comme la gestion, le marketing, il vous sera difficile de réussir à faire décoller votre activité. Pour les personnes qui ont longtemps évolué dans le salariat, le contraste sera important.
  • Personne n’assumera les conséquences de vos actes à votre place : Si vous prenez une mauvaise décision concernant votre marque (branding) ou dans votre investissement, aucune équipe ne sera présente pour faire face à cette crise.

L’entrepreneuriat n’est pas une activité pour n’importe qui. Pour de nombreuses personnes qui décident de se lancer chaque année, il est parfois difficile d’arriver à lancer une activité durable et pérenne.

Les inconvénients en tant qu’indépendant dépendent uniquement de vous alors que les inconvénients liés au salariat dépendent d’éléments extérieurs

Être entrepreneur, c’est aussi :

  • Chercher à innover : La plupart de ceux qui ont rencontré le succès ont bousculé les règles établies. Que ce soit dans l’approche du produit ou la stratégie. Innover n’est pas obligatoirement aller vers l’inconnu sans filet de sécurité, ni recul. C’est peut-être identifier une faiblesse dans un secteur pour résoudre un problème plus efficacement que les concurrents.
  • Être polyvalent : C’est parfois, s’occuper des factures la matin et améliorer son site site Internet l’après midi. Il est important d’être un généraliste et avoir une vision d’ensemble. Néanmoins, il n’est pas nécessaire d’être un expert dans tous les domaines et il est possible de déléguer ou d’automatiser une partie du travail.
  • Être patient : Il est rare de rencontrer un succès fulgurant. Une situation peut stagner pendant des semaine, voire des mois, malgré un temps de travail conséquent chaque semaine. C’est très frustrant car les efforts sont souvent dé-corrélés des résultats.
  • Savoir se remettre en question : Il arrive parfois que certaines situations changent votre marché et il est crucial de pouvoir pivoter en fonction des évolutions de votre secteur. Même si vous appliquez une stratégie “gagnante”, vous devez continuer à chercher à améliorer le processus.
  • Avoir de la discipline : C’est faire des choix que l’on s’impose pour mener à bien ses projets. Sans habitudes et discipline, il est difficile de rester constant dans son travail.
  • Être bien entouré : Il est essentiel de s’entourer de personnes avec le même type de vision ou de mentalité. Des personnes qui partagent le même objectif que vous pour vous surpasser.
  • Être capable de passer à l’action : Même en ayant la meilleure idée au monde et toutes les conditions idéales, la seule chose qui vous fera réussir est votre passage à l’action. L’important étant d’agir et d’aller chercher vos résultats. Vous devez être massif pour engranger de l’expérience rapidement au lieu d’attendre et de laisser passer des opportunités.

2. Se former pour avancer

En choisissant d’investir sur vous-même, vous serez très probablement confronté à la question suivante :

Dois-je prendre un coaching ou une formation digitalisée ?

Si vous choisissez une personne pour vous former qui a des valeurs fondamentalement opposées aux vôtres, vous allez rapidement arrêter de suivre la formation ou le coaching.

Consommer dans un premier temps du contenu gratuit peut vous permettre d’expérimenter une niche de marché. Vous pouvez vous rendre compte si le sujet correspond à vos valeurs, à vos objectifs ou à vos croyances. Au moment où vous aurez atteint votre objectif, vous devez investir en vous car les podcasts audio, certains sites et des vidéos ne suffiront plus.

  • Le choix du coaching : Vous allez échanger avec un coach pour trouver des actions mettre en place tout en respectant vos aspirations, votre personnalité et vos valeurs. L’accompagnement personnalisé et le suivi facilitera l’atteinte de votre objectif grâce aux conseils avisés.
  • Le choix de la formation en ligne : Elle est utile si vous avez déjà identifié votre besoin et les moyens nécessaires pour l’atteindre. Vous apprendrez des stratégies efficaces qui ont fait leurs preuves en direction de votre but et le processus à suivre pour avancer rapidement.

Toute la réussite d’un formateur repose sur le succès de la personne qu’il ou elle accompagne. La plus belle gratification pour lui est de voir celui ou celle qui est coaché atteindre ses objectifs.

  • Si vous vous lancez tout seul : Vous allez avancer lentement mais vous risquez de perdre plusieurs mois ou année sans avoir connaissance des bonnes pratiques. La bonne nouvelle est que vous allez tout de même vous créer un capital d’expérience que les diplômes ne pourront pas vous donner.
  • Si vous investissez sur vous : le pire serait de « perdre » le montant investi en l’absence de résultat. Au mieux, vous rentabilisez votre investissement. Vous pourrez en retirer un changement d’état d’esprit et des connaissances pour faire avancer votre entreprise. Ainsi, vos actions deviennent vos résultats et vous pourrez monétiser ce que vous avez appris.

Vous bénéficiez d’un capital d’expérience que les diplômes ne pourront pas vous apporter

Un bon formateur sera capable de synthétiser, expérimenter et transmettre ses informations avec son propre retour d’expérience. Dans le cas d’une formation, vous pourrez acquérir des méthodes qui marchent.

3. Gagner votre indépendance pour agir selon vos règles

Tout le monde n’est pas destiné à fonder une start-up révolutionnaire, à vendre des produits digitaux ou à lancer sa marque qui cartonnera au bout de 2 mois. Malheureusement, beaucoup doivent mettre fin à leur activité chaque année, faute de clients. La raison de cet échec peut s’expliquer par la difficulté à choisir un domaine rentable où à sélectionner et maintenir les actions les plus importantes pour réussir.

Pour vous lancer, vous n’avez pas besoin d’une mise de départ énorme. Vos résultats dépendront de vos compétences en vente, vos actions, le marketing et de la gestion de votre entreprise. Autant d’éléments qui font votre indépendance. Il n’est pas nécessaire de gagner des millions pour vivre très confortablement. Et c’est encore plus vrai selon les zones géographiques où le coût de la vie n’est pas particulièrement élevé.

Internet permet de ne plus échanger du temps contre de l’argent mais repose sur votre capacité à créer de la valeur et sur vos compétences :

  • le free-lance ;
  • les influenceurs ;
  • le coaching ou consulting ;
  • l’infoprenariat (vente d’informations) ;
  • l’affiliation ;
  • les métiers du web ;
  • etc.

Vous devez adopter une grande discipline mentale et une volonté d’excellence pour analyser ce qui a (ou non) fonctionné pour atteindre de meilleurs résultats la fois suivante.

Si vous voulez devenir un expert reconnu, vous devez identifier une niche dans le choix de votre activité :

  1. Identifiez toutes vos passions et vos compétences.
  2. Dans la liste, repérez quelles idées seraient économiquement viable et correspondent à votre personnalité et vos aspirations.
  3. Identifiez votre client idéal, il faut que les besoins de la personne ciblée correspondent directement à votre offre. L’individu devra avoir confiance en vous et être prêt à payer pour votre produit.
  4. Créez une offre irrésistible, vous allez créer une offre qui corresponde tellement au besoin de votre client qu’il n’hésitera pas une seule seconde pour effectuer l’achat.

Votre passion peut devenir votre mission de vie et être économiquement viable

Vous pouvez investir dans des formations pour mettre tout le savoir en application et dans du matériel de qualité que ce soit pour des outils de gestion, un nouveau micro plus performant, etc. Au départ, vous devez viser l’efficience. C’est rechercher à optimiser votre temps pour vous focaliser sur les actions qui font vraiment sens pour vous.

passer à l'action : gestion des priorités

Vous devez capitaliser sur vos compétences et devenir un expert dans votre domaine et non un simple généraliste. Vous allez viser ce qui est le plus important et le plus urgent pour ne pas perdre votre temps sur des activités inutiles. Vous pouvez vous servir de la méthode Pomodoro pour favoriser votre activité. Vous pouvez utiliser le timer de votre téléphone pour vous concentrer et travailler pendant 45 minutes. Une fois que vous passé ce délai, prenez 10 à 15 minutes pour vous étirer et même prendre l’air et vous ressourcer.

4. Un environnement qui soutient votre passage à l’action et votre productivité

Vous pouvez rendre de comptes à votre entourage pour vous aider à continuer vos prises d’initiatives vers votre ultime objectif. Il pourra veiller sur vous pour vous rappeler de ne pas trop travailler. Vous pouvez trouver quelqu’un avec les mêmes ambitions ou qui a déjà atteint des objectifs que vous convoitez pour vous motiver mutuellement et collaborer. Vous allez constater la progression au fil des semaines. Si vous le répliquez avec plusieurs personnes, vous pourrez engranger des retours pour progresser. Des critiques constructives peuvent vous remettre en question pour envisager des solutions que vous n’aurez sans doute pas imaginé jusque-là.

Modifier votre environnement comme le fait de mettre des plantes dans votre espace de travail peut vous aider à passer à l’action et soutenir votre productivité. C’est un moyen économique qui vous apporte un sentiment général de bien-être et permet de diminuer le stress. Outre l’aspect esthétique à la placer sur votre bureau, elle pourra purifier l’air et vous procurer une meilleure concentration et performance.

5. Des clients qui vous recommande et qui s’engage à vous suivre

Vous devez savoir que si un client satisfait parle de vous à 1 personne, celui qui est mécontent parle, quant à lui à 7 personnes. Cela s’explique par le biais de négativité car l’esprit humain est naturellement disposé à retenir davantage les émotions négatives que les émotions positives.

Vous devez capitaliser sur les clients qui partagent les même aspirations que vous et vous concentrer sur la valeur que vous pouvez leur délivrer. En leur donnant du contenu de qualité, vous allez satisfaire votre audience qui peu à peu auront besoin de continuer à travailler avec vous.

Devenez la référence dans votre activité

Ils parleront de vous à leur entourage et vous aurez davantage de clients sans avoir à mettre en place des publicités sponsorisées ou toute sorte de stratégie marketing payante.

6. Pour passer à l’action, il faut un plan

Beaucoup veulent accumuler des techniques ou des stratégies alors que ce sont les bases qui comptent réellement. Vous devez créer une relation de confiance avec votre client potentiel. S’il achète votre produit, c’est parce qu’il a confiance :

  • en vous ;
  • en votre produit ;
  • en votre société ;

Vous devez chercher la motivation profonde sur le « Pourquoi » de votre projet. Vous allez vous poser 5 fois : Pourquoi ?

  • Pourquoi je fais ça ?
  • Pourquoi est-ce que je pense à ça ?
  • Pourquoi est-ce important pour moi ?
  • Pourquoi est-ce mon unique solution ?

Cette simple question répétée va vous aider à cerner le véritable Pourquoi de votre projet ou de votre mission de vie. C’est de cette manière que vous allez pouvoir garder votre motivation. En ayant en tête vos besoins profonds, il se peut que vous touchiez ceux de vos prospects également.

Pour conclure :

Travaillez votre discipline et persévérez dans l’effort. C’est à vous de vous fixer des objectifs stimulants et réguliers pour réussir à passer à l’action. Si vous ne savez pas par où commencer, commencez petit dans une pratique délibérée. Effectuez vos tâches de manière méthodique pour conserver tout votre enthousiasme. En bref c’est :

Oser passer à l’action pour sortir de sa zone de confort

Ce sujet peut vous intéresser aussi :

Pour aller plus loin…

Tu peux te procurer le livre en cliquant sur le lien ou l’image ci-dessous et t’abonner à la Newsletter pour être sûr de ne rien louper 😉

signature Pierre Christophe
7 Comments
Merci pour tous ces conseils et outils à connaître et utiliser. C’est un super rappel, qui permet de remettre les batteries en route. Meric encore !

De très bons conseils dans cet article pour celui qui souhaite acquérir sa liberté. Merci pour cet article. 😊

Waouh, hyper complet et boostant au possible :) ça donne vraiment envie de bouger et d'avancer, merci pour cet article !
Un très bon article !