Accueil » 4 Grandes Leçons pour DEVENIR UN MONOPOLE

4 Grandes Leçons pour DEVENIR UN MONOPOLE

devenir un monopole

Si vous utilisez d’anciens modes de crĂ©ation de richesse. Cela ne vous permettra probablement pas de vous enrichir et encore moins pour devenir un monopole. Il est difficile pour une entreprise de crĂ©er de la nouveautĂ© et l’est davantage d’y parvenir seul. Certains intĂ©rĂȘts bien Ă©tablis refusent la prise de risque et les hiĂ©rarchies administratives paralysent. L’important au dĂ©part est de capter ne serait-ce qu’une partie de la valeur gĂ©nĂ©rĂ©e dans un marchĂ©. Je vous prĂ©sente les principales caractĂ©ristiques d’une situation monopolistique avant de vous dĂ©livrer les 4 conseils ou Ă©tapes pour vous permettre de devenir un monopole :

  1. Avoir des paliers comme objectifs.
  2. Conserver une souplesse, une légÚreté et une agilité.
  3. Être capable de faire mieux que ce que le marchĂ© propose.
  4. Être d’abord focaliser sur le produit que sur le reste.

A lire aussi ✅ cet article pour trouver le projet qui vous passionne en 2 mĂ©thodes et entreprendre malgrĂ© les obstacles et devenir inarrĂȘtable “2 façons de trouver le projet qui vous passionne“

Cliquez sur “Play” pour l’écouter ou Faites un clic droit ICI, puis cliquez sur “TĂ©lĂ©charger” pour le recevoir sur votre appareil (pour l’écouter sur une tablette ou un smartphone par exemple).

Monétiser la valeur avant de vouloir devenir un monopole

Dans ce jeu, au dĂ©part pour devenir un monopole, la simple crĂ©ation de valeur ne suffit pas, il faut aussi pouvoir en capter une partie. MĂȘme de grandes entreprises peuvent se rĂ©vĂ©ler ĂȘtre de mauvaises affaires. La plupart des gens pensent que la concurrence est saine. C’est un piĂšge oĂč plus il y a de concurrence moins vous y gagnez. C’est une idĂ©ologie qui a dĂ©formĂ© la pensĂ©e.

devenir un monopole : le piĂšge de la concurrence

Dans le langage des affaires, on retrouve malheureusement, trop de mĂ©taphore guerriĂšre comme “chasseurs de tĂȘte“, “marchĂ© captif“, etc. Comparer le monde des affaires Ă  la guerre se rĂ©vĂšle en fin de compte destructeur. Nombreux sont les chefs d’entreprise Ă  se concentrer sur la croissance Ă  court terme. Ils y succombent en se concentrant sur :

  • Les statistiques.
  • Les objectifs de chiffres d’affaires mensuels.
  • Les rapports trimestriels.

En faisant cela, ils Ă©vitent la question la plus importante :

Est-ce que l’entreprise sera encore là d’ici 10 ans ?

Tous les chiffres que vous aurez ne suffiront Ă  rĂ©pondre Ă  cette question. Ce qui importe, c’est de gĂ©nĂ©rer des flux de trĂ©sorerie dans le futur. A ce jeu, il est prĂ©fĂ©rable d’ĂȘtre le dernier entrant.

Se concentrer sur son produit plus que ses concurrents

La nouveautĂ© de la pensĂ©e d’une entreprise est la force la plus importante. Elle l’est mĂȘme avant l’agilitĂ© qui est la souplesse de son espace de pensĂ©e du fait de la petite taille de l’entreprise. Un monopoliste crĂ©atif est un puissant moteur de son amĂ©lioration. Il est bĂ©nĂ©fique Ă  la sociĂ©tĂ© et dans un monde dynamique, il est toujours possible d’inventer et d’amĂ©liorer.

La promesse de dĂ©cennies de profits monopolistiques incite fortement Ă  l’innovation. Les entreprises monopolistiques peuvent continuer et innover grĂące Ă  leurs profits pour financer et Ă©laborer d’ambitieux projets Ă  long terme. Les autres confrontĂ©es Ă  la concurrence peuvent en rĂȘver.

La rĂ©ussite d’une entreprise est proportionnelle dans sa capacitĂ© Ă  faire, ce que d’autres ne savent pas faire. On peut dire que le monopole est la situation de toute entreprise qui rĂ©ussit. NĂ©anmoins, elle dĂ©tient un monopole parce qu’elle rĂ©sout un problĂšme unique. A l’inverse, celles qui ne parviennent pas Ă  Ă©chapper Ă  la concurrence Ă©chouent.

Un monopole crĂ©atif s’exprime par de nouveaux produits qui sont profitables Ă  tout le monde avec des bĂ©nĂ©fices durables pour son crĂ©ateur. A l’inverse, la concurrence s’exprime par l’absence de profit et de diffĂ©renciation significative. Elle lutte pour sa survie.

devenir un monopole : la concurrence s'exprime par une lutte pour sa survie

Ce dĂ©sir et cette prĂ©dominance de la compĂ©tition que nous avons s’est imposĂ© Ă  cause de notre systĂšme Ă©ducatif. C’est une obsession qui est alimentĂ©e par :

  • Le principe de notation pour mesurer chaque Ă©tudiant entre eux.
  • Les mĂȘmes sujets sont enseignĂ©s de la mĂȘme maniĂšre sans prendre en compte le talent pour les prĂ©fĂ©rences des Ă©tudiants.
  • Les Ă©tudiants ne sont pas incitĂ©s Ă  donner le meilleur d’eux mĂȘme.

Au final, les salariĂ©s sont obsĂ©dĂ©s par leurs niveaux pour des raisons d’avancement ou de carriĂšre. Ensuite, l’entreprise l’est elle mĂȘme avec ses concurrents sur son marchĂ©. Le drame dans cette approche est que les personnes perdent de vue ce qui compte vraiment en se laissant obnubiler par leurs rivaux. La rivalitĂ© nous pousse Ă  copier ce qui a fonctionnĂ© par le passĂ© et Ă  accorder trop d’importance Ă  d’anciennes opportunitĂ©s.

La valeur actuelle d’une entreprise repose sur la somme de tout l’argent qu’elle gagnera dans le futur. Bien souvent, les entreprises technologiques perdent de l’argent les premiĂšres annĂ©es. Les bĂ©nĂ©fices sont retardĂ©es car il faut du temps pour construire de la valeur. Une entreprise technologique peut commencer Ă  devenir rentable dans au moins 10 ou 15 annĂ©es aprĂšs sa crĂ©ation. Elles ont une pente oĂč il est difficile de ne pas succomber :

La croissance est facile à mesurer, pas la durabilité

MĂȘme si chaque monopole est unique, il existe une rĂ©currence dans ses caractĂ©ristiques :

  • Une technologie exclusive : En gĂ©nĂ©ral, la technologie devra ĂȘtre au moins 10 fois plus efficace que son plus proche modĂšle et dans un domaine suffisamment important. Votre produit deviendra difficile et mĂȘme probablement impossible Ă  rĂ©pliquer. Ou votre produit est capable d’amĂ©liorer de façon significative une solution existante.
  • Des effets de rĂ©seaux : Le produit devient plus utile Ă  mesure que de nouvelles personnes s’en servent.
  • Des Ă©conomies d’échelles : Les coĂ»ts fixes peuvent ĂȘtre ventilĂ©s grĂące Ă  un volume de vente supĂ©rieure.
  • Une image de marque : C’est un moyen de revendiquer un monopole.

Les 4 grandes leçons pour espérer devenir un monopole

Depuis le krach Internet des annĂ©es 2000, certains chefs d’entreprises ont hĂ©ritĂ© de 4 grandes leçons :

  1. Avancer par pallier : De modestes Ă©tapes sont le meilleur et le plus sĂ»r moyen d’avancer. Il faut savoir ĂȘtre humble pour quiconque qui voudrait changer le monde.
  2. Rester simple et souple : Les entreprise doivent faire simple pour ĂȘtre capable de gĂ©rer l’imprĂ©vu. La planification Ă  outrance est synonyme de rigiditĂ© et d’arrogance. Il est prĂ©fĂ©rable de mettre les choses Ă  l’essai. C’est une forme d’expĂ©rimentation oĂč vous avancez par itĂ©ration successives.
  3. Améliorer ce que font les concurrents : Vous ne devez pas chercher à créer un nouveau marché mais plutÎt de vous établir avec une clientÚle préexistante. Améliorez des produits déjà proposés par des concurrents qui ont déjà réussi.
  4. Se concentrer sur le produit plutĂŽt que les ventes : Tout repose avant tout sur le produit et non pas sur la distribution. La croissance visible est celle qui est virale.

Si vous savez que la concurrence est une force destructrice au lieu d’un signe de valeur, alors vous ĂȘtes surement plus sain d’esprit que la majoritĂ©. A ce jeu de la concurrence et dans une guerre qui n’en vaut pas la peine, tout le monde est perdant. En Ă©chappant Ă  la concurrence, vous avez la possibilitĂ© de devenir un monopole. Mais il peut s’avĂ©rer ĂȘtre une bonne affaire que s’il a un avenir durable. Le plus important est d’avoir une rĂ©flexion critique sur les caractĂ©ristiques qualitatifs de votre entreprise.

devenir un monopole : Ă©chapper Ă  la concurrence

La technologie exclusive, les effets de rĂ©seau, les Ă©conomies d’échelles et l’image de marque nĂ©cessite d’avoir soigneusement choisi son marchĂ© et d’opter sur l’expansion pour devenir un monopole. A ce jeu, il vaux mieux dominer un petit marchĂ© plutĂŽt qu’un grand. Une fois que vous avez dominĂ© votre marchĂ© de niche, vous devriez peu Ă  peu l’étendre Ă  des marchĂ©s connexes qui soient lĂ©gĂšrement plus vaste. Bon nombre d’entreprises, Apple, Microsoft, Google, etc, ont commencĂ© par dominer une niche avant de se dĂ©ployer Ă  des marchĂ©s adjacents.

En Ă©laborant des plans pour s’étendre sur d’autres marchĂ©s, vous Ă©vitez la concurrence autant que possible 😉 Vous pouvez ĂȘtre le dernier entrant d’un marchĂ© de niche. GrĂące Ă  votre dĂ©veloppement significatif sur un marchĂ© assez spĂ©cifique, vous vous offrez l’opportunitĂ© d’engranger des annĂ©es de profits aprĂšs avoir rĂ©ussi Ă  devenir un monopole. Il est plus facile de croĂźtre est de dominer une petite base. Mais si c’est plus facile Ă  dire qu’à faire, dans ce cas de figure, les affaires sont comme un jeu d’échec.

Pour gagner, il faut avant toute chose Ă©tudier la fin de la partie

PAUL CAPABLANCA

Ce qu’il faut retenir :

Pour espĂ©rer devenir un monopole, votre entreprise doit rĂ©soudre un problĂšme unique en Ă©chappant Ă  la concurrence ou ĂȘtre capable d’amĂ©liorer significativement un produit dĂ©jĂ  existant. Votre produit est plus important que sa distribution et pour viser l’aspect qualitatif, posez-vous la question suivante “Est-ce que mon entreprise sera toujours lĂ  d’ici 10 ans ?“. Pour une entreprise technologique, il faut parfois attendre 10 voire 15 ans pour qu’elle ne deviennent rentable. Il existe 4 critĂšres dĂ©finissant un monopole :

  1. Une technologie exclusive.
  2. Des effets de réseaux.
  3. Des Ă©conomies d’échelles.
  4. Une image de marque.

Il existe 4 leçons tirĂ©es de l’éclatement de la bulle Internet des annĂ©es 2000 :

  1. Avancer par pallier.
  2. Rester simple et souple.
  3. Faire mieux que les concurrents.
  4. Se concentrer d’abord sur le produit avant sa distribution.

Sur le mĂȘme thĂšme

Pour aller plus loin


Tu peux te procurer le livre en cliquant sur le lien ou l’image ci-dessous et t’abonner Ă  la Newsletter pour ĂȘtre sĂ»r de ne rien louper 😉

Peter Thiel avec Blake Masters Dans : De zĂ©ro Ă  un [En ligne] Format Livre papier et numĂ©rique disponible sur : < https://amzn.to/2SO3aJ1 >

signature Pierre-Christophe

4 commentaires sur “4 Grandes Leçons pour DEVENIR UN MONOPOLE”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *