Accueil » SOLOPRENEUR : Qui Est-Il ?

SOLOPRENEUR : Qui Est-Il ?

qui est le solopreneur

Vous pouvez vous demander ce qui caractérise un solopreneur ? Même s’il peut être considéré comme un entrepreneur. Il est important de souligner ce qui fait sa spécifité et comment il se différencie des autres types d’entrepreneurs comme du freelance, de l’intrapreneur et de l’ecopreneur :

  1. Il gère son temps de travail en toute autonomie.
  2. Il travaille dans son entreprise.
  3. Il est dans l’action et n’a pas d’équipe à gérer.
  4. L’écologie n’est pas au cœur de ses préoccupations contrairement à l’ecopreneur.

Qui est le Solopreneur ?

Appartenant à la famille des entrepreneurs, un solopreneur est un individu qui démarre une activité de manière indépendante. Il est son propre patron. Comme pour les autres types d’entrepreneurs (freelanceur, intrapreneur, ecopreneur), il est animé par un désir de liberté et d’autonomie. Ce qui le différencie est sa volonté de se passer de salarié pour travailler seul. Il assume une importante responsabilité dans la gestion de son entreprise. Il définit lui-même la stratégie de l’entreprise jusqu’à effectuer toutes les tâches nécessaires pour atteindre ses objectifs. 

Ce choix est souvent animé par le désir d’un style de vie qui soit en accord avec lui-même ou pour simplement poursuivre une passion. Il va naturellement développer un attachement pour son entreprise où il est focalisé sur ses actions à mener pour faire croître et pérenniser son activité.

Cet indépendant créatif choisira lui-même son secteur d’activité en fonction de ses passions et de ses compétences :

  • conseil (coaching) ;
  • e-commerce (dropshipping) ;
  • communication (marketing) ;
  • etc.

C’est un multi-casquette qui devra occuper de nombreuses fonctions comme :

  • le marketing ;
  • le support client ;
  • la comptabilité ;
  • etc.

Un touche à tout qui va devoir jongler pour gérer les équipements, la logistique, les finances, etc. Il entreprend pour répondre à un mode de vie plutôt qu’à l’ambition de construire un empire. Contrairement à l’entrepreneur qui peut bâtir de la croissance grâce à une équipe, le solopreneur doit se contenter d’une meilleur efficacité dans ses actions, le choix de ses outils et de son modèle d’affaires (business model). Travaillant seul, il n’a que 24h00 dans une journée et il est confronté aux conséquences de ses décisions.

La différence entre l’entrepreneur et le solopreneur est qu’il est maître de son temps

Il peut être interchangeable avec l’entrepreneur

Tout comme l’entrepreneur, c’est un porteur de projet qui est prêt à prendre des risques pour développer un concept ou une idée selon son savoir-faire. Il peut créer une nouvelle entreprise ou reprendre une activité déjà existante. Sa principale mission est de développer la croissance de son activité. De nombreuses qualités sont requises comme :

  • Un esprit d’initiative.
  • La capacité de résoudre des problèmes.
  • La prise de décision.
  • Une rigueur et un sens de l’organisation.
  • Une résilience à ne pas abandonner face aux échecs.
  • Une bonne communication.
  • Connaître son secteur d’activité et sa tendance évolutive.

Son ultime objectif est la création de richesse à partir d’un besoin exprimé par des consommateurs.

Ce que n’est pas le solopreneur

Il n’est pas un freelanceur

Une forme de travail qui a été adoptée dans de nombreux secteurs professionnels comme dans l’informatique, des activités artistiques en prenant par exemple le photographe. Il est amené à effectuer des missions pour différentes sociétés. 

Ce type de travailleur conserve toute son autonomie et est rémunéré en fonction de ses missions. Il devra en gérer les différents aspects et assumer les frais en cas de recours à une sous-traitance. Pour faciliter le bon déroulement de la mission, l’entreprise devra mettre à disposition les moyens matériels pour sa bonne conduite.

Évoluant dans un cadre de travail plus souple que celui du salarié, il gère lui-même son temps de travail du moment qu’il répond au cahier des charges dans les délais demandés.  Il doit aussi gérer en dehors de ses missions toute la partie administrative, tel que : 

  • la trésorerie ;
  • les impayés ;
  • la prospection ;
  • la relance des clients ;
  • la prospection ;
  • la partie budget ;
  • etc.

La différence du freelanceur avec le solopreneur est qu’il travaille pour d’autres entreprises

Il n’est pas un intrapreneur

L’intrapreneur est un salarié de l’entreprise qui va proposer des idées à sa direction. Il devra soumettre des propositions de projets qui se révèlent à la fois porteuses et innovantes.

Toutes les nouvelles idées sont soumises à la hiérarchie que ce soit pour :

  • Un nouveau produit ou service.
  • La proposition d’une nouvelle activité.

Une nouvelle branche d’activité au sein de la société peut voir le jour. Il est un moteur créateur de créativité dans l’entreprise. Le premier avantage pour le salarié est qu’il n’a pas à supporter les coûts pour la réalisation et son employeur peut profiter de l’inventivité de son salarié qui connait la réalité du terrain. Ensuite, il pourra être rétribué par un système de prime ou se voir confier la direction d’un nouveau service. L’avantage pour l’entreprise est de pouvoir s’économiser un service R&D ou une externalisation avec une agence externe.

La différence de l’intrapreneur avec le solopreneur est qu’il conserve son statut de salarié

Il n’est pas ecopreneur

L’ecopreneur veut créer une entreprise qui s’inscrit dans une démarche écologique où la responsabilité sociale et l’environnement sont au cœur du projet. Il doit allier la rentabilité de son entreprise par le recherche d’un profit et aussi :

  • Sensibiliser les consommateurs à l’environnement.
  • Transmettre leur passion pour la nature.

Ce qui les différencient des autres types d’entrepreneurs est qu’ils vont s’intéresser aux impacts positifs de leur entreprise sur l’environnement. Ils auront tendance à privilégier des outils avec un faible impact sur l’environnement.

Il aspire à une synergie entre sa production et la nature pour ne plus produire des déchets allant jusqu’à pouvoir les recycler. 

La différence de l’ecopreneur avec le solopreneur ont un modèle d’affaire singulier centré sur l’impact environnemental

Solopreneur, c’est quoi au final ?

Un entrepreneur indépendant avec une présence en ligne qui va rechercher la transaction commerciale. Que ce soit pour proposer un produit ou un service. Il est responsable de bout en bout des actions à mener et des décisions prises pour le développement et la rentabilité de son activité. Il peut développer son entreprise grâce à Internet et n’a pas de contrainte géographique à s’imposer pour travailler. Il peut le faire depuis n’importe où dans le monde à partir du moment où il trouve une connexion Internet.

Voici quelques avantages à devenir solopreneur :

  • Prendre vos propres décisions.
  • Libre de travailler depuis n’importe où.
  • Libre dans votre organisation et la gestion de votre temps de travail.
  • Absence de frais de location de bureau et de salaire pour vos collaborateurs.

Mais certains outils et compétences sont indispensables :

  • Concevoir et avoir un site Internet.
  • Se former au marketing.

Tous les entrepreneurs ne sont pas des solopreneurs

Le solopreneur fait alors que l’entrepreneur gère

Si vous êtes coach ou thérapeute, en bref un entrepreneur aligné avec le ❀ et vous sentez que avez besoin d’avancer sur un aspect de votre business, je vous propose un Appel Stratégique pour en discuter ensemble 🙂⁠

Clique sur le lien ci-dessous pour réserver ton rendez-vous 👇

Pour aller plus loin…

Tu peux t’abonner à la Newsletter pour être sûr de ne rien louper 😉

signature Pierre Christophe
6 Comments
Super intéressant, merci pour tous ces éclaircissements, je ne connaissais pas toutes ces nuances ! Solopreneur est un statut qui me correspondrait bien je pense, je vais continuer de me renseigner là-dessus :) 
Merci beaucoup pour cette article.Je suis content d'avoir découvert ton blog ;) 
J'ai appris des nouveaux mots que je ne connaissais pas 😊 Le dernier en date qui m'avait parlĂ© est infopreneur du coup je me considĂšre comme tel. IntĂ©ressant merci