fbpx
Aller au contenu
Accueil » COACHING ENTREPRENEUR : La Psychologie De La Réussite » Qu’Est-Ce Que Le COACHING ? » 7 Qualités Pour Être Le Bon Coach

7 Qualités Pour Être Le Bon Coach

Le bon coach est un professionnel qui fait bénéficier de son accompagnement à une personne selon sa situation. Cela peut concerner son domaine professionnel ou ce qu’il vit personnellement. Il aide des personnes à reprendre un équilibre face à des difficultés et à développer leur confiance en soi. Cela requiert des qualités humaines qui sont principalement un bon sens de l’écoute et un discernement. Il y en a d’autres comme une bonne communication et une capacité d’adaptation relationnelle avec les personnes. Au travers de son raisonnement, le coach exprime une analyse avec patience, attention et en conservant une estime pour lui-même et pour son coaché. Le bon coach cherche à s’améliorer et poursuit un travail sur lui-même et sur son approche. Il doit aussi accepter de parfois faire des erreurs car même les meilleurs coachs en font parfois. Cela fait partie de l’apprentissage, personne n’est parfait et il est important de savoir l’accepter. Sa personnalité est essentielle, son authenticité va faire qu’il se démarque des autres et il doit avoir une bonne énergie pour amener son coaché à se dépasser avec enthousiasme. Entre 2 séances, le coach sait se rendre disponible dans les moments de crise pour la personne qu’il accompagne. Être un bon coach n’est pas directement lié à l’obtention d’un diplôme d’enseignement ni même à la connaissance des règles. Son rôle est de guider, inspirer et d’amener une personne à réaliser son plein potentiel.

Voyons ensemble les 7 qualités que vous allez développer :

  1. Rester à jour pour s’améliorer constamment.
  2. Rester une source d’inspiration.
  3. Apprendre à connaître et s’intéresser à son coaché.
  4. Savoir échanger par un bon dialogue.
  5. Être méthodique.
  6. Être passionnant
  7. Cultiver des principes et une morale.

À lire aussi cet article pour répondre à vos questions avant d’être coaché sur le rôle du coach et savoir qu’est-ce que le coaching ? « Qu’est-ce que le coaching ? »

1. Rester en veille

Nous devons constamment continuer d’apprendre et de développer de nouvelles approches. Le coaching est une transmission décisive de connaissances, d’idées, d’éléments de motivation pour améliorer les compétences d’une personne. 

Le travail acharné ne suffit pas, en tant que coach, l’évolution de ses propres compétences est importante en :

  • Allant chercher le conseil de coach d’élite ou reconnus.
  • Remettant en question son environnement d’entraînement.
  • Ayant un cadre de travail et un environnement qui y participe à notre réussite et à celles des personnes coachées.

2. Être une source de motivation

C’est avoir la capacité d’inspirer par une attitude positive et enthousiaste. C’est amener le coaché à croire en lui-même et en sa capacité à atteindre ses objectifs. Il est important de préserver et d’alimenter le feu sacré de la personne accompagnée. Elle a besoin d’être inspirée pour l’aider à passer à l’action et à continuer ses efforts.

C’est véhiculer un désir d’exceller pour viser des objectifs de performances et non de résultats.

Il ne suffit pas de décréter des objectifs, il faut montrer la voie en adhérant soi-même aux mêmes règles que celles que vous imposez à vos coachés.

Un coach qui s’attend à ce que les coachés restent positifs doit faire preuve d’une attitude positive. De même qu’un coach qui s’attend à ce que ses coachés soient à l’écoute doit faire preuve d’écoute lui-même.

3. Connaître la personne qui veut se faire coacher

Pour exceller, il est important de connaître les forces et les faiblesses de la personne. Nous avons besoin de nous adapter à la personne que nous avons en face de nous.

Certaines personnes peuvent fonctionner par des manifestations émotionnelles et des retours exprimer de manière forte sur ce qui ne fonctionne pas chez eux alors que pour d’autres l’effet sera dévastateur. Je suis plutôt pour une approche douce et progressive.

Un coach ne doit pas attendre pour corriger quelqu’un s’il n’a pas répondu aux attentes mais cela va lui demander d’être attentif aux émotions, aux forces et aux faiblesses du coaché.

L’observation est une qualité indispensable pour apprendre et pour trouver la meilleure approche. C’est lorsqu’il y a une baisse d’enthousiasme, que quelque chose ne semble pas aller, des problèmes familiaux, des difficultés financières, une fatigue même parfois chronique qu’il est temps de communiquer.

4. Savoir bien communiquer

Il s’agit de communiquer sa crédibilité, sa compétence et son respect. C’est l’expression claire de ses idées pour fixer des objectifs définis, donner ses retours et insister sur les messages clés.

Veiller à reconnaître le succès quand c’est nécessaire

Le coach à la responsabilité de signaler quand ça ne va pas et pourquoi et veiller à toujours le féliciter quand ça va dans le bon sens.

La communication est à double sens et repose sur l’écoute de l’autre. Être un coach demande de l’empathie et de savoir accueillir les commentaires, d’écouter les questions, répondre aux doutes et parfois même de gérer les critiques. Il est essentiel de les entendre pour modifier son approche et l’améliorer si nécessaire.

5. Avoir de la discipline

Le coach apporte un cadre en communiquant un ensemble de règles que ce soit dans sa formation ou en dehors. Il est discipliné et sait faire preuve de ponctualité. Il propose a des méthodes de suivi des progrès qu’il s’applique à lui-même et à ses coachés.

La discipline se définit autour d’objectifs et d’une succession d’étapes en direction d’un but précis. L’incitation de passer à l’action s’appuie sur la motivation. Souvent, les personnes qui se motivent le font parce qu’elles aiment ce qu’elles font. Elles ont des habitudes de travail et des routines qui vont développer leurs aptitudes avec l’expérience.

Comme personne n’est parfait, elles peuvent parfois procrastiner un peu mais le bon coach avance en même temps qu’elle accompagne des personnes parce qu’elle à un désir d’avancer malgré les obstacles.

6. Cultiver sa passion et rester positif

Les meilleurs coachs aiment profondément ce qu’ils font et sont pleinement engagés pour amener leurs coachés vers leurs meilleurs résultats.

La passion et la positivité est contagieuse

Un excellent coach est unique parce qu’il allie des talents et des compétences qui le différencie des autres. Il faut bien reconnaître qu’il est peu probable qu’une personne puisse exceller dans tous les domaines et c’est OK si nous ne sommes pas excellent partout.

7. Une éthique

Autrement dit, c’est que le coach a une déontologie au travers de ses valeurs et de ses principes. Beaucoup de travailleurs peuvent décider de faire appel à un coach pour donner un nouveau souffle à leur carrière ou pour surmonter des obstacles. C’est une profession qui allie l’humain avec une approche relationnelle pour viser une certaine performance dans le cadre du développement de son client.

L’objectif du coach est d’amener le coaché à une révélation sur les attitudes à développer et les actions à envisager. C’est un spécialiste du développement et tout l’enjeu est de faire arriver le coaché à une découverte sur lui-même, de son potentiel et de ses limites avec les obstacles à franchir.
Il est guidé par l’empathie, l’humilité, la tolérance et le respect. Il ou prend son rôle de coach au sérieux et n’influence pas quelqu’un pour faire des choses qu’il ne veut pas faire.

Si vous êtes coach ou thérapeute, en bref un entrepreneur aligné avec le ❤️ et vous sentez que avez besoin d’avancer sur un aspect de votre business, je vous propose un Appel Stratégique pour en discuter ensemble 🙂⁠

Clique sur le lien ci-dessous pour réserver ton rendez-vous 👇

Ce sujet peut vous intéresser aussi :

Pour aller plus loin…

Tu peux t’abonner à la Newsletter pour être sûr de ne rien louper 😉

signature Pierre Christophe
0 Comments

No Comment.

error: Content is protected !!