Accueil » Les 5 clés du profil de l’entrepreneur

Les 5 clés du profil de l’entrepreneur

le profil de l'entrepreneur

Il peut être intéressant de savoir si vous avez le profil de l’entrepreneur ou pas ! Néanmoins, si vous voulez le devenir, vous devez connaitre et appliquer les 5 clés qui feront de vous un vrai entrepreneur.

De nombreux cadres saisis par l’absurdité de leur travail rêvent d’un tout autre métier en quête de plus de sens. Souvent, ils ont intégré une belle entreprise avec un beau poste pour atteindre enfin leur but. Malheureusement, ils finissent par être déçu de ce qu’ils trouvent. Ils réalisent que leur travail se réduit de plus en plus à remplir des tableaux Excell pour rendre compte de leurs performances voire même de celles des autres.

Tout le monde serrent les dents et s’estiment heureux d’être bien payés et d’avoir un travail dans un contexte de fort taux de chômage. Ils peuvent profiter de quelques avantages qui sont offerts par leur entreprise. Ils attendent avec impatience les vacances et revivent dès qu’ils sont en dehors de l’entreprise. Ils font du sport, s’engagent dans des associations et des causes humanitaires. C’est un peu comme si la vie se dérobait des grandes organisations pour ne laisser que des lieux mortifères.

Cliquez ICI pour savoir comment reconnaître un mauvais management qui peut avoir des conséquences désastreuses et pour mieux s’en prémunir “Comment reconnaître un mauvais management ?

Le modèle économique du 20eme siècle sur lequel son succès s’est bâtit, à savoir la production de masse est arrivé à sa fin. Ce qui autrefois pouvait le porter :

  • Notion de responsabilité familiale
  • Notion d’effort
  • Notion de respect des codes sociaux

ont profondément changé depuis à cause d’une société devenue plus individualisée.

Le besoin d’appartenance a été remplacé par la quête de sens

Les personnes ne se définissent plus par l’organisation à laquelle ils appartiennent. Les modèles mentaux individuels ont évolué pour s’adapter à un monde qui est en quête d’autonomie.

L’entrepreneuriat en est la clé. Il se distingue des autres acteurs économiques parce qu’il transforme l’environnement. Comment parvient-il à le faire ?

C’est parce qu’il remet en cause des croyances qui nous semblaient évidentes. Par exemple, l’idée d’Henry Ford de proposer une voiture pour tous a d’abord suscité le ridicule. Il avait même été violemment attaqué, à l’époque, par la presse. De nos jours, Airbnb, nous offre la possibilité d’accueillir un presque parfait inconnu chez nous la nuit sans que cela ne choque personne.

Les entrepreneurs arrivent à changer la façon dont nous percevons le monde. Ils changent l’ensemble des croyances, des hypothèses et des valeurs nous concernant et ils déterminent comment nous agissons.

Les 5 modèles mentaux de l’entrepreneur

La représentation du super-héros visionnaire pour l’entrepreneur est assez commune dans l’imagerie populaire. Ce profil de l”entrepreneur serait capable, en faisant de grand parie de transformer tout une industrie. Cependant, cette représentation de l’entrepreneur n’est pas une vérité universelle mais plutôt un modèle mental.

Dans le domaine économique, le modèle mental du profil de l’entrepreneur arrive à nous faire accepter des choses qui étaient inimaginables au départ.

  • BlaBlacar nous fait trouver normal de voyager dans la voiture d’un inconnu
  • Airbnb nous fait trouver normal d’accueillir un parfait inconnu chez nous
  • Facebook nous fait exposer tous les détails de notre vie privée sur la place publique

La spécificité du profil de l’entrepreneur est de parvenir à remettre en cause et d’ajuster des modèles mentaux qui semblaient pourtant être des vérités universelles et absolues.

Une chercheuse indo-indienne nommée Saras Sarasvathi a montré 5 modèles mental du profil de l’entrepreneur qui lui permet d’agir tout en restant en prise avec la réalité.

Les modèles mentaux formalisent une forme de discipline quotidienne qui font que des petits efforts constants conduisent à de grands résultats. C’est un peu comme le fait de se bosser les dents tous les jours. Ces modèles ont survécu au cours de l’évolution parce qu’ils donnent un avantage à ceux qui les pratiquent. Ainsi, ils peuvent agir pour rester ancré dans le réel sans être prisonnier de leurs modèles mentaux.

Cliquez ICI pour découvrir la méthode kaizen qui vous aidera par petits pas à parvenir à la réussite de vos projets tout en éliminant le stress. “La méthode Kaizen pour réussir

Voici brièvement les 5 modèles mentaux du profil de l’entrepreneur :

  1. Démarre avec ce que tu as : Vous devez démarrer avec ce que vous avez sous la main : votre personnalité, votre connaissance et votre réseau pour imaginer ce que vous pouvez faire au lieu de chercher des ressources pour atteindre vos objectifs. Vous devez déterminer votre objectif en fonction de vos ressources disponibles.
  2. Agis en perte acceptable : Au lieu d’agir sur un hypothétique gain attendu, vous devez vous décider sur la base d’une perte acceptable dont vous avez le contrôle. Dés lors, vous allez rester ancré dans la réalité pour agir par petites touches en contrôlant le risque. Vous pouvez vous demander “Si je fais cela qu’est ce que je perds ?“. Vous devez démarrer par des petits pas pour les transformer en grand. Ainsi vous allez réduire les risques et vous donner plus de chances de réussir. Vous progresserez plus facilement en contournant vos modèles mentaux qui bloquent votre action.
  3. Obtient des engagements : Vous devez convaincre un nombre croissant de personnes de s’engager dans votre projet pour créer votre marché. Ces personnes participeront en retour dans la construction du nouveau modèle mental que vous aurez amené.
  4. Tire partie des surprises : Vous devez, sans chercher à les éviter consciemment, tirer partie des surprises et percevoir la chance que vous avez de saisir les opportunités.
  5. Crée toi le contexte : Vous devez retrouver la capacité d’agir sur votre environnement. Intéressez vous aux facteurs porteurs de la situation et vous trouverez une façon d’agir réellement.

Premier modèle mental de l’entrepreneur : Démarre avec ce que tu as

Le profil de l’entrepreneur est rarement guidé par une vision qui est préalablement décrite. En puisant dans ses ressources disponibles plutôt que dans le rêve qu’il s’en fait, il se met immédiatement en action à partir d’élément concret sur lequel il a un contrôle total.

Ce modèle vous invite à invoquer ce qui peut être au lieu de ce qui devrait être. Le “devrait être” est une anticipation morale voire un idéale alors que le “peut-être” signifie que vous êtes dans l’action.

Dans le premier cas toutes les possibilités sont réduites à la réussite ou à l’échec alors que dans le second, en pensant “suffisant” vous aurez à votre disposition un éventail de possibles.

Dans cette dernière démarche, une multitudes de choses possibles rend l’échec impossible puisque vous réussirez forcément à faire quelque chose, même modeste.

Second modèle mental de l’entrepreneur : Agis en perte acceptable

Au lieu de penser au gain attendu, le profil de l’entrepreneur pense avant tout à ce qu’il peut perdre si cela tourne mal :

  • J’engage cette action et ce n’est pas grave si ça ne donne rien
  • J’ai perdu un peu de temps et même peut-être un peu d’argent mais à un niveau qui ne met pas en danger

Une approche prudente qui n’est pas du à un manque de moyen. C’est tout l’intérêt de commencer petit pour finir par voire grand comme théoriser par Paul Graham fondateur de Y Combinator l’incubateur phare de la Silicon Valley qui a lancé Twitter et Airbnb.

C’est une approche tout à fait rationnel que d’agir en perte acceptable. Les capacités de production des résultats futurs sont d’autant plus faibles que le degré d’incertitude est élevé.

A partir du moment où vous agissez sur la base de ce que vous pouvez perdre, vous allez transcender la peur et l’ambition :

  • Vous contrôler le risque pris
  • Vous libérez votre action faisable

Comme pour le premier modèle mental, vous ramenez l’action à vous même plutôt qu’aux autres et à maintenant plutôt qu’a plus tard.

Troisième modèle mental de l’entrepreneur : Obtient des engagements

L’engagement est processus de base chez le profil de l’entrepreneur. Progressivement, il donne corps à son projet en impliquant un nombre croissant de partie prenantes. C’est avant tout un processus social où l’engagement en est la base.

En parlant d’engagement, il ne s’agit pas de le décréter mais plutôt du désir de faire partie de l’aventure. C’est le modèle de la contagion sociale qui amène à faire de grandes choses.

Beaucoup d’idées d’innovations, de pratiques voire de révolution sont nées en petit comité. Par un mécanisme de contagion et avec le temps, l’engagement grandit.

Celui qui mobilise ce modèle mental peut mieux se connaitre, c’est à dire ses propres modèles mentaux individuels. Donc il finit par trouver un espace pour se développer. Toute la valeur de ce principe se joue sur une capacité à agir, à tisser des relations avec les autres et à prendre part au “tourbillon de la vie“.

Selon le philosophe et romancier Charles Périn, il définit l’ami comme quelqu’un avec qui nous développons réellement “en acte” des talents que nous avions potentiellement “en puissance“.

La rencontre permet l’action par le lien qu’elle créée et l’ouverture qui en résulte comme en témoigne toutes les aventures entrepreneuriales

Quatrième modèle mental de l’entrepreneur : Tire partie des surprises

Alors que dans un environnement stable, l’erreur est une menace, sans un environnement dynamique, elle est porteuse de progrès. A vouloir trop se protéger des surprises, on finit par se couper de la réalité et des opportunités qu’elle peut vous apporter. Vous ne pouvez pas conquérir de nouveau territoire si vous restez enfermé dans votre château fort.

Le profil de l’entrepreneur tire parti des surprises qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Néanmoins, il faut reconnaître qu’il est difficile d’abandonner notre sentiment de protection. La plupart des grandes inventions et des grandes entreprises ont émergés par une surprise.

La surprise, c’est elle qui dans la réalité bouleverse nos modèles mentaux. Ce faisant, elle vous offre une opportunité. De plus, vous avez toujours le choix de modifier vos modèles mentaux ou ne serait-ce que de les exposer. Très souvent, nous préférons ignorer la surprise et rester dans le confort de nos modèles mentaux jusqu’à la prochaine surprise.

Vous pouvez appliquer ce principe et vous y entraîner. Ainsi, vous allez :

  • Quitter votre mode de protection qui par excès génère une fermeture et vous coupe de vos ressources
  • Passer de la sécurité illusoire à la curiosité
  • Accéder à un mode d’exploration
  • Quitter la peur et le plan désincarné pour être dans la vie, la réalité et l’instant

Cinquième modèle mental de l’entrepreneur : Créé-toi le contexte

En général, dès qu’un problème se pose, la plupart des gens cherchent la cause pour le résoudre. Même si cela semble logique, cela ne fonctionne pas vraiment car les problèmes sont trop complexes et évoluent dans le temps. C’est la logique qui est à revoir.

Vous allez sortir du sentiment désagréable de devoir courir très vite pour finalement rester sur place. Vous êtes créateur de votre environnement et non preneur. En acceptant la complexité de la situation, vous allez jouer le jeu du contexte pour parvenir à agir en vous reconnectant avec simplicité et naturel.

Ne pensez pas le monde mais pensez au monde

Vous devez vous méfier des pièges de l’expertise et de l’objectivité. Il faut au contraire développer votre attention aux modèles mentaux et jouer avec eux.

Pour aller plus loin…

Philippe Silberzahn et Béatrice Rousset Dans : Stratégie Modèle Mental : Cracker enfin le code des organisations pour les remettre en mouvement [En ligne] Format Livre papier et numérique disponible sur : < https://amzn.to/2EnKmfC >

signature Pierre-Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *