Accueil » Pourquoi ENTREPRENDRE Est Le CHOIX De La RAISON ?

Pourquoi ENTREPRENDRE Est Le CHOIX De La RAISON ?

Le choix d'entreprendre

Il est de plus en plus Ă©vident que les emplois deviennent plus concurrentiels et moins rentables. Cette simple raison pourrait servir Ă  expliquer pourquoi entreprendre est devenu le choix de la raison mĂȘme s’il en existe d’autres. Lorsque vous essayez de dĂ©velopper votre entreprise, vous serez toujours confrontĂ© Ă  une premiĂšre limite. MĂȘme si vous avez un produit absolument exceptionnel, mais que personne ne le connait, vouloir commencer par l’amĂ©liorer ne vous aidera pas Ă  en vendre plus. nous allons aborder les limites que ce soit dans l’entrepreneuriat, dans votre carriĂšre professionnelle ou encore dans notre Ă©conomie. L’histoire nous montre l’existence d’opportunitĂ©s Ă  briser certaines limites dans des pĂ©riodes de crises Ă©conomiques. Enfin, je dĂ©veloppe les raisons qui font que l’entrepreneur s’impose Ă  notre Ă©poque dont celles-ci :

  1. L’entrepreneur est de plus en plus sollicitĂ© parce que le savoir passe de plus en plus par ce dernier.
  2. Chaque individu possĂšde de plus en plus de pouvoir que ce soit sur la communication, la distribution, la production, etc.
  3. L’acteur majeur est de plus en plus l’entrepreneur au lieu du PDG.

A lire aussi ✅ cet article pour dĂ©couvrir 2 façons de trouver une idĂ©e de business avec passion, l’identifier et la mettre Ă  l’épreuve “Trouver une idĂ©e de business avec passion“

Cliquez sur “Play” pour l’écouter ou Faites un clic droit ICI, puis cliquez sur “TĂ©lĂ©charger” pour le recevoir sur votre appareil (pour l’écouter sur une tablette ou un smartphone par exemple).

Pourquoi entreprendre et oĂč est la limite ?

Il faut avoir l’honnĂȘtetĂ© de remarquer que la plupart des institutions et des personnes ne se sont pas adaptĂ©s efficacement aux changements. Ils continuent de combattre la mauvaise limite avec un retard allant de quelques annĂ©es jusqu’à plusieurs siĂšcles. MĂȘme si les individus investissent de plus en plus dans les connaissances, souvent, ils retournent en cours pour obtenir les diplĂŽmes. Mais dans un monde qui change, le retour sur investissement des Ă©tudes supĂ©rieurs dĂ©croĂźt et malgrĂ© cette rĂ©alitĂ©, de nombreux Ă©tudiants continuent de payer leurs Ă©tudes toujours plus cher. Alors que le coĂ»t des Ă©tudes supĂ©rieures augmente, leur valeur diminue.

La dĂ©finition d’un Ă©vĂ©nement comme Ă©tant bon ou mauvais, ĂȘtre en bonne ou mauvaise santĂ©, ĂȘtre riche ou pauvre, ĂȘtre heureux ou malheureux est souvent trop gĂ©nĂ©rale pour nous apprendre quoi que ce soit. S’il est relativement facile de comprendre combien de capital ou terre possĂšde une personne, peu de gens parviennent Ă  considĂ©rer l’entrepreneuriat comme une ressource. L’entrepreneuriat n’est pas facilement dĂ©finissable et quantifiable et il n’existe aucun moyen de mesure. Personne n’écrit sur son CV “2 annĂ©es d’expĂ©rience dans l’entrepreneuriat“.

Souvent nous Ă©vitons de faire des choix parce que l’issu nous semble mauvaise mais c’est simplement parce que nous ne la connaissons pas

Dans les annĂ©es 1980, une entreprise israĂ©lienne nommĂ©e “Creative Output” a dĂ©veloppĂ© le premier logiciel pouvant accĂ©lĂ©rer l’ordonnancement des tĂąches d’un site de production. Une personne nommĂ©e Eliyahu Goldratt s’était rendu compte que le logiciel Ă©chouait souvent Ă  atteindre son plein potentiel Ă  cause des habitudes des employĂ©s et des dirigeants. C’est Ă  dire que les schĂ©mas suivis par les dirigeants empĂȘchaient de mettre en place le logiciel avec succĂšs. FrustrĂ© par son inefficacitĂ©, il s’isola pour Ă©crire “le but” oĂč il exposait sa “thĂ©orie des contraintes“. Elle explique que tout systĂšme dotĂ© d’un objectif a une limite et que s’inquiĂ©ter de tout autre chose est un gaspillage de ressources.

pourquoi entreprendre : c'est déjà un choix

Les limites jouent un rĂŽle considĂ©rables dans n’importe quel systĂšme dans notre vie au quotidien jusqu’au fonctionnement de l’économie.

Être capable de changer la limite, c’est savoir oĂč placer ses efforts pour gĂ©nĂ©rer le plus d’impact possible

Pourquoi entreprendre si nous n’avons pas de limite ?

Vous pouvez trouver vos limites que ce soit dans vos carriĂšres professionnelles ou en Ă©conomie. En Ă©conomie, nos progrĂšs ont Ă©tĂ© possible Ă  3 diffĂ©rentes pĂ©riodes de notre histoire. Notre sociĂ©tĂ© a su apporter une rĂ©ponse Ă  la limite du progrĂšs Ă©conomique. La derniĂšre limite identifiĂ©e Ă©tait celle du travail compliquĂ©. Ce sont les baby boomers qui grĂące Ă  l’école, leurs expertises acquises et leurs diplĂŽmes qui ont su gĂ©rer cette limite. Mais depuis elle s’est dĂ©placĂ©e pour aller du travail compliquĂ© (travail du salariĂ©) vers le travail complexe et dĂ©sordonnĂ© (l’entrepreneuriat).

Pourquoi entreprendre : c'est ĂȘtre confrontĂ© Ă  ses limites

L’auteur et penseur Ron Davison, das son livre “The Fourth Economy” dĂ©crit les 700 derniĂšres annĂ©es de l’histoire de l’Occident en 3 pĂ©riodes Ă©conomiques distinctes :

  • L’ùre agricole (1300 – 1700).
  • L’ùre industrielle (1700 – 1900).
  • L’ùre de la connaissance (1900 – 2000).

Pourquoi entreprendre dans un monde en pleine mutation Ă©conomique ?

Pour chaque mutation Ă©conomique, il devient moins rentable d’investir dans la prĂ©cĂ©dente limite. GĂ©nĂ©ralement, les difficultĂ©s Ă©conomiques sont assimilĂ©s Ă  la notion de recension mondiale douloureuse. Cela se traduit aussi par le fait que nous sommes en phase de transition entre 2 pĂ©riodes Ă©conomiques distinctes.

La sociĂ©tĂ© a besoin de temps pour s’adapter au changement et rĂ©aliser des investissements judicieux. Ce qui peut sembler au dĂ©part Ă©vident, peut avec du recul, paraĂźtre comme un investissement risquĂ©. Investir dans une ressource rare peut s’avĂ©rer bien plus facile, plus sĂ»r et plus rentable que ce que tout le monde peut croire. L’entrepreneuriat est peut-ĂȘtre au mĂȘme point ?

Vous pouvez vous poser la question suivante : Est-ce que l’entrepreneuriat peut s’acquĂ©rir ?

Pourquoi entreprendre en période de crise économique ?

Avec la crise Ă©conomique prĂ©cipitĂ© par le virus du coronavirus, nous nous retrouvons peut-ĂȘtre Ă  une pĂ©riode charniĂšre entre l’ùre de la connaissance et une nouvelle Ăšre entrepreneuriale. Dans cette vision, ceux qui tireront le plus de profits de cette transition sont ceux qui auront investi massivement et tĂŽt dans l’entrepreneuriat.

Nous avons pu dĂ©jĂ  assister aux limites de l’économie du savoir et du travail intellectuel compliquĂ© car il n’est pas rare de le voir rĂ©alisĂ© dans un domaine compliquĂ©. Il est au contraire de plus en plus abondant. L’amĂ©lioration des technologies de communication et des standards dans l’éducation rendent les emplois de plus en plus dĂ©localisables. Internet a dĂ©mocratisĂ© la distribution et la production. Des marchĂ©s et des branches d’activitĂ© se crĂ©ent alors qu’ils n’existaient pas auparavant.

MĂȘme si vous ne trouvez pas de rĂ©ponse Ă  la question : “Suis-je un entrepreneur ?“, vous pouvez acquĂ©rir un ensemble de compĂ©tences. L’entrepreneuriat est une ressource comme on acquiert des actions dans une entreprise ou des diplĂŽmes.

La domination de l’entrepreneur

Vous pouvez demander ce qui pourrait ĂȘtre Ă  mĂȘme de stimuler la croissance Ă©conomique :

  • Si on imagine 10 fois plus de capitale. Oui mais, il n’a jamais Ă©tĂ© aussi facile de l’obtenir qu’il ne l’est aujourd’hui.
  • Si on imagine 10 fois plus de connaissances. Oui mais sous forme de diplĂŽmes universitaires, titulaires de master, etc.

Aujourd’hui, le capital et les diplĂŽmes ne semblent pas vraiment payant. Mais peut-ĂȘtre que 10 fois plus d’entrepreneuriat pourrait changer la situation ?

En pensant “limite“, c’est un bon point de dĂ©part pour savoir pourquoi entreprendre parce que vous allez plus facilement trouver ce qu’il convient de faire. Dans cette dĂ©marche, vous allez transformer les Ă©vĂ©nements en mĂ©canismes. C’est Ă  dire que vous ne penserez plus Ă©vĂ©nement mais plutĂŽt mĂ©canisme.

De nos jours, il est moins onĂ©reux et plus simple par les entrepreneurs de trouver, d’embaucher des collaborateurs et des prestataires qualifiĂ©s. Les Ă©volutions technologiques ont permis de mettre une grande partie de l’infrastructure d’une entreprise “dans le cloud“. Il est plus facile de dĂ©marrer de nouvelles activitĂ©s grĂące Ă  la crĂ©ation de nouveaux logiciels qui font baisser les coĂ»ts.

L’entrepreneuriat est devenu plus accessible plus sĂ»r et plus rentable que jamais auparavant dans l’histoire

Tim Ferris, dans son livre “La semaine de 4h00” prĂ©conise l’utilisation de visualisations nĂ©gatives pour toutes les personnes qui envisagent de quitter leur emploi. En imaginant le pire rĂ©sultat possible, vous allez plus facilement prendre des dĂ©cisions difficiles.

Il vous sera beaucoup plus facile de comprendre comment amĂ©liorer un systĂšme dĂšs lors que vous serez en mesure de dĂ©couvrir les composants d’un systĂšme et quelle en est la limite. Pour y parvenir, vous pouvez rĂ©pondre aux 3 questions suivantes qui reposent sur le dispositif de Goldrat.

  1. Quel est le systĂšme ?
  2. Quelle est la limite actuelle ?
  3. Quelle est la maniĂšre Ă©vidente d’en amĂ©liorer la limite ?

Ce que vous pouvez retenir dans cette pĂ©riode de transition actuelle, c’est que la domination de l’entrepreneur s’intensifie sur ces 3 points :

  1. Nous sommes dans une pĂ©riode oĂč la limite passe du savoir Ă  l’entrepreneuriat. Les domaines complexes et dĂ©sordonnĂ©s oĂč repose l’entrepreneuriat sont de plus en plus demandĂ©s.
  2. Nous passons de l’entreprise Ă  l’individu. C’est Ă  dire que la technologie et la mondialisation est Ă  portĂ©e de main de l’individu.
  3. L’acteur dominant passe de plus en plus du PDG à l’entrepreneur.

Pourquoi entreprendre selon vous ?

Sur le mĂȘme thĂšme

Pour aller plus loin


Peter Taylor Pearson Dans : Il est temps d’entreprendre ! Pourquoi l’entrepreneuriat est devenu le choix de la raison et comment se lancer [En ligne] Format Livre papier et numĂ©rique disponible sur : < https://amzn.to/2SO3aJ1 >

signature Pierre-Christophe

2 Comments
C'est vrai que c'est le moment d'entreprendre. Si je devais conseiller un jeune qui ne sait pas quoi faire comme étude, je lui dirais de commencer par suivre un mentor quelqu'un qui a réussi, plutÎt que de se lancer dans des études qui le mÚnera vers un emploi chronophage et peu épanouissant... On peut trouver tellement de formations courtes et inspirantes sur le net :-D