Accueil » Les 4 COMMANDEMENTS De l’Argent Chez l’Entrepreneur

Les 4 COMMANDEMENTS De l’Argent Chez l’Entrepreneur

Les 4 commandements de l'argent

Les 4 commandements de l’argent vont vous permettre de mettre toutes les chances de votre cotĂ© en adoptant une gestion saine pour vous-mĂȘme et votre entreprise. Ces 4 rĂšgles sont :

  1. Tu te paieras en premier.
  2. Tu seras rentable du premier jour jusqu’au dernier.
  3. Tu gagneras de l’argent avant de le dĂ©penser.
  4. Tu utiliseras l’argent pour acheter ta libertĂ©.

A lire aussi ✅ cet article pour changer de perception vis Ă  vis de vos obstacles et dĂ©couvrez des gisements d’opportunitĂ©s qui ne demandent qu’une seule chose
 “Changer de perception pour avancer“

Cliquez sur “Play” pour l’écouter ou Faites un clic droit ICI, puis cliquez sur “TĂ©lĂ©charger” pour le recevoir sur votre appareil (pour l’écouter sur une tablette ou un smartphone par exemple).

Les nombreux risques d’une mauvaise gestion pour votre entreprise

Une Ă©tude de l’institut d’analyse CB Insights donne 2 raisons principales du fait du manque d’argent pour laquelle les jeunes entreprises finissent par mettre la clef sous la porte :

  1. Le marchĂ© n’existe pas : L’entreprise ne parvient pas Ă  gĂ©nĂ©rer un chiffre d’affaire.
  2. Les dĂ©penses sont plus importantes que les rentrĂ©es d’argent : Vous courez Ă  la faillite parce que l’entreprise finit par ne plus avoir de rĂ©serve d’argent.

La plupart des problĂšmes pourraient ĂȘtre Ă©vitĂ©s. Pour prĂ©venir l’absence de marchĂ©, vous pouvez commencer par l’étudier en rĂ©alisant une rapide Ă©tude sur votre marchĂ©.

MĂȘme si vous ne considĂ©rez pas la libertĂ© financiĂšre comme le premier de vos objectifs, il est tout de mĂȘme dommage de passer les 10 prochaines annĂ©es Ă  trimer pour votre entreprise. Tous ces efforts pour vous rendre finalement compte qu’au bout de ce chemin rien n’a bougĂ© !

Et cela peut devenir encore plus dĂ©primant, si vous vous retrouvez avec les poches encore moins remplies. Il existe de nombreux entrepreneurs vivant dans l’incertitude, parce qu’ils sont tombĂ©s dans le piĂšge de travailler sans se payer de salaire.

Si vous vous contentez d’ĂȘtre simplement payĂ© pour votre travail, c’est qu’au final vous n’ĂȘtes pas parvenus Ă  devenir votre propre patron. Vous ĂȘtes restĂ©s en rĂ©alitĂ© votre propre employĂ©.

Etre rémunéré simplement par le fruit de votre travail, ne suffit pas pour dire que votre entreprise est rentable

En ce qui concerne les dĂ©penses, il peut arriver que vous tombez dans le piĂšge de dĂ©penser Ă  l’avance, au moment des phases de prĂ©paration du lancement de votre entreprise. Une dĂ©marche oĂč vous ĂȘtes sans doute victime de votre subconscient. Vous tombez dans ce piĂšge parce que vous imaginez dĂ©jĂ  gagner de l’argent avec votre activitĂ©.

Voici quelques exemples qui illustrent ce comportement :

  • Vous achetez des cartes de visite au cas oĂč vous allez rencontrer de potentiels clients.
  • Au lieu de privilĂ©gier un moyen de transport peu coĂ»teux comme le bus, vous prĂ©fĂ©rez louer une berline pour en imposer face Ă  des partenaires.
  • Vous cherchez dĂ©jĂ  Ă  dĂ©penser de l’argent dans un local et des meubles.
  • etc.
Le roi MIDAS

Vous pouvez tomber dans le complexe de MIDAS. En rĂ©fĂ©rence au comportement de la lĂ©gende du roi MIDAS qui transformait tout ce qu’il touchait en or. Cela traduit un phĂ©nomĂšne psychologique du “tout vous rĂ©ussit” aussi nommĂ© “l‘effet Dumning-Kruger“.

Les personnes les moins qualifiĂ©es dans un domaine peuvent surestimer leur compĂ©tence. Vous pouvez potentiellement tomber dans ce genre de complexe lorsque votre premiĂšre tentative de crĂ©ation d’entreprise s’avĂšre ĂȘtre une rĂ©ussite. C’est Ă  dire que vous ĂȘtes parvenu Ă  la dĂ©velopper et que son avenir reste prometteur.

C’est ainsi que de nombreux entrepreneurs peuvent avoir l’impression que tous les projets qu’ils lancent se transforment en or. Dans un excĂšs de confiance, ils seront tentĂ©s de dĂ©marrer de nombreux nouveaux projets. Malheureusement, Ils auront tendance par se disperser, car ils ne seront pas restĂ©s focalisĂ©s Ă  continuer de dĂ©velopper leur entreprise pour la rendre rentable.

Si vous développez une entreprise pour de mauvaise(s) raison(s) comme pour satisfaire un amour propre alors vous allez jouer avec le feu. Les issues dans cette démarche seront probablement à chaque fois perdantes (faillite, endettement, burn-out, etc
).

Un autre piĂšge est de mesurer le succĂšs de votre entreprise au nombre de collaborateurs qu’elle possĂšde. Vouloir rĂ©soudre tous les problĂšmes par un recrutement est un comportement assez dangereux qui risque de dĂ©boucher sur une multitude d’issues perdantes.

En vous projetant avec la volonté de devenir une grosse entreprise, vous tombez dans le piÚge de vouloir recruter à tour de bras.

Vous devez plutĂŽt accepter une activitĂ© qui soit la plus lĂ©gĂšre possible pour justement ĂȘtre le plus rapidement rentable

Adopter une bonne gestion pour suivre les 4 commandements de l’argent

Une entreprise est rentable, dĂšs lors qu’elle gĂ©nĂšre des bĂ©nĂ©fices. Son rĂ©sultat financier est positif lorsque son chiffre d’affaires est supĂ©rieur aux charges. Ne soyez pas fĂ©brile ou dubitatif face Ă  la question du versement du dividende. Vous pouvez vous verser des dividendes pour avoir eu le courage de risquer votre capital de dĂ©part.

Une autre alternative proposĂ© par l’auteur Mike Michalowicz du livre “Profit First” est de dĂ©cider dĂšs le dĂ©part du niveau de bĂ©nĂ©fice que vous comptez rĂ©aliser d’ici la fin de l’annĂ©e.

Imaginez le cas oĂč vous avez rĂ©alisĂ© un chiffre d’affaires de 100 000 euros sur l’annĂ©e. En estimant pouvoir atteindre 10 000 euros de bĂ©nĂ©fice, le meilleur moyen de vous y tenir sera de prĂ©lever 10 centimes sur chaque euros qui entre.

La plupart des entreprises peuvent dĂ©marrer en mettant de cotĂ© 5% de leur chiffre d’affaires chaque semaine. Toutes les entreprises peuvent mettre ne serait-ce que 1% de cotĂ©. La condition primordiale est de placer cet argent sur un compte Ă  part pour voir la cagnotte s’accumuler.

Vous ne devez pas vous en servir à la premiÚre occasion pour payer vos factures et vous pouvez tout à fait vous rémunérer sous la forme de dividendes.

En respectant les deux premiĂšres lois :

  • Tu te paieras en premier.
  • Tu seras rentable du premier jour jusqu’au dernier .

Vous savez déjà répartir votre salaire, vos profits et mieux gérer vos dépenses opérationnelles avec le budget restant.

PĂ©renniser votre activitĂ© grĂące aux 4 commandements de l’argent

1. Tu te paieras en premier

Vous dĂ©velopperez un sentiment de soliditĂ©, si dĂšs maintenant vous dĂ©cidez d’une somme fixe et raisonnable que votre entreprise vous paie tous les mois. Ne serait-ce qu’au dĂ©part de garder 1 euros symbolique par mois. Toute entreprise peut payer “quelque chose” de maniĂšre fixe Ă  son dirigeant. Les tarifs de vos produits doivent vous permettre de faire un maximum de marge. Sinon vous devez revoir votre politique de prix.

Payez-vous une somme fixe pour Ă©viter d’aller piocher dans les comptes de l’entreprise. SĂ©parez vos comptes personnelles de ceux qui sont professionnelles, peu importe la forme juridique de votre entreprise. Il est important de le faire avec cette premiĂšre rĂšgle des 4 commandements de l’argent. GrĂące Ă  cette distinction dans vos comptes, tout deviendra plus clair dans votre esprit.

2. Tu seras rentables du premier jour jusqu’au dernier

FĂ©licitations, vos bĂ©nĂ©fices sont bien rĂ©els au moment de votre bilan comptable. Vous pouvez payer vos impĂŽts en gardant le sourire. Toutefois, Ă©vitez le piĂšge qui est tendu par certains experts comptable qui consiste Ă  augmenter vos charges pour payer moins d’impĂŽts. Il est plus avantageux d’avoir un Ă©norme bĂ©nĂ©fice mĂȘme si un pourcentage est redistribuĂ© Ă  l’état que pas du tout.

3. Tu gagneras de l’argent AVANT de le dĂ©penser

Vous ne devez jamais faire de “chĂšque en bois” ni acheter quoi que ce soit Ă  crĂ©dit. Pour vous Ă©viter de tomber dans une spirale financiĂšre infernale :

Il est plus avantageux de ne faire aucune dĂ©pense qu’il est possible de remettre au lendemain

Voici quelques conseils pour concrétiser cette rÚgle :

Repartissez votre budget sur plusieurs comptes en banque. Vous pouvez avoir un compte “Recettes” pour les entrĂ©es d’argent que vous pouvez rediriger vers d’autres comptes comme :

  • Un compte “Profit” : Pour la rĂ©munĂ©ration du dirigeant.
  • Un compte “ImpĂŽts” : Pour le paiement des taxes et impĂŽts.
  • Un compte “Masse salariale” : Pour la rĂ©munĂ©ration de vos collaborateur.
  • Un compte “Budget publicitaire” : Pour financer vos campagnes publicitaires.
  • Un compte “DĂ©penses opĂ©rationnelles” : Pour financer vos opĂ©rations commerciales.

Le confinement de vos dépenses vous amÚnera à une discipline financiÚre et vous évitera pas mal de difficultés dÚs le départ.

  • PrĂ©fĂ©rez de vous payer en avance de la livraison mĂȘme si vous avez une activitĂ© de service.
  • D’un autre cotĂ©, prĂ©fĂ©rez nĂ©gocier avec vos fournisseurs pour les payer “30 jours fin du mois“. MĂȘme s’il refuse, rien ne vous empĂȘche de faire jouer la concurrence.

4. Tu utiliseras l’argent pour acheter ta libertĂ©

Vous n’avez pas besoin de :

  • Vous mesurer Ă  des personnes qui n’ont pas les mĂȘme objectifs que vous.
  • D’adopter leur(s) mĂ©thode(s).
  • Mesurer leur succĂšs par le nombre de vue, fans, employĂ©s, produits en stock, etc.

Dans le dernier des 4 commandements de l’argent, vous pouvez gĂ©rer votre entreprise et vivre votre vie Ă  votre façon.

Pour résumer les actions à mener pour une gestion saine de votre entreprise

Pour résumer les quelques principes qui vous permettrons de pérenniser votre activité sans stress :

  1. Votre premier objectif, ĂȘtre libre financiĂšrement.
  2. Ne surestimer pas vos compétences.
  3. Ne faites pas des dépenses inutiles.
  4. Ne vous contentez pas d’ĂȘtre rĂ©munĂ©rĂ© simplement par le fruit de votre travail.
  5. Ne développez pas une entreprise pour de mauvaises raisons.
  6. Ne mesurer pas votre succĂšs Ă  celui des autres.
  7. Faites en sorte que votre entreprise devienne rentable tout en étant légÚre.
  8. Ne trichez JAMAIS (pas de chùque en bois
).
  9. Mettez de cotĂ© un pourcentage mĂȘme minimum (bĂ©nĂ©fices) de votre chiffre d’affaires.
  10. Répartissez votre budget sur plusieurs comptes si nécessaire.
  11. Payez-vous une somme fixe sur un compte séparé de votre business.

Sur le mĂȘme thĂšme

Pour aller plus loin


Tu peux te procurer le livre en cliquant sur le lien ou l’image ci-dessous et t’abonner Ă  la Newsletter pour ĂȘtre sĂ»r de ne rien louper 😉

SĂ©bastien Night Dans : Profession : entrepreneur libre [En ligne] Format Livre papier et numĂ©rique disponible sur : < https://amzn.to/3iVHsOn >

signature Pierre-Christophe
0 Comments

No Comment.