Accueil » L’art de la Muse – Votre produit en 2 étapes

L’art de la Muse – Votre produit en 2 étapes

faire son produit l'art de la muse

Imaginez-vous tout ce que vous pourriez faire si l’argent n’était pas un souci.

Il existe une infinité de façons de gagner de l’argent. De la franchise, en passant par le conseil freelance, la plupart de ces activités restent inadaptées à l’objectif de consacrer le moins de temps possible à votre entreprise.

Cliquez ICI pour apprendre à vous organiser pour travailler moins tout en restant efficace pour faire partie des nouveaux bienheureux “Travailler moins pour être bienheureux

L’art de la Muse permet de résoudre cette problématique composée dans son équation des éléments suivant :

  • La niche
  • Le produit
  • Le prix

En ce qui concerne la niche, si vous avez dans l’idée de créer un produit pour les amoureux de l’informatique, des voitures ou encore des chiens, arrêtez-vous tout de suite ! Si tout le monde est votre client, alors personne est votre client car toucher autant de clients coûtent cher en publicité. Vous êtes en concurrence avec de nombreuses informations gratuites et de nombreux produits.

Puis vient la question du produit : “Comment trouver un bon produit ?” L’image du créateur qui fait tout lui-même est très présente dans l’inconscient collectif comme s’il entretenait une relation symbiotique avec sa création.

Sur la question du prix, sachez qu’en pratiquant un prix bas, vous allez tout droit vers la faillite car vous avez toujours des concurrents prêt à rogner leurs marges.

3 avantages à définir un prix élevé dans l’art de la Muse

Il est difficile de concevoir que la plupart des entreprises les plus puissantes dans le monde ne répondent pas aux téléphones, ne fabriquent pas leurs produits, ne génèrent pas elles-mêmes leurs expéditions et ne traitent pas les demandes de leurs clients.

Garder à l’esprit que de répondre à la demande est beaucoup plus facile que de la créer. Pour définir votre niche, soyez le poisson dans un petit étang plutôt que celui qui est anonyme dans un immense étang.

Il y a 3 avantages pour vous à définir un prix plus élevé que celui de la concurrence et à créer une image haut de gamme de votre produit :

  • Les ventes sont plus rapides avec moins d’unités et il est plus simple de gérer moins de clients
  • Vos clients seront attirés par un prix élevé et vous génère moins de tâches (moins de réclamations, de retours, de questions, etc ). En bref, moins de soucis
  • Vous êtes assurés d’obtenir des marges plus élevées

Cliquez ICI pour apprendre un “prix à payer” de votre produit, dès la première vente, le plus rentable pour vous et que votre marché peut accepter “Le prix à payer de ton produit pour ta juste valeur

Si vous pensez être incapable de vendre quoi que ce soit parce que vous n’avez pas l’expertise. Détrompez-vous, dans la vente, être un expert signifie que vous en savez davantage sur le sujet que l’acheteur. Il s’agit simplement d’être meilleur qu’un petit nombre ciblé de vos clients potentiels.

Créez votre produit en 2 étapes

Dans l’art de la Muse, l’objectif est de créer un système automatisé qui va générer de la trésorerie sans consommer de temps. Vous pouvez convertir votre expertise en produit téléchargeable. Il vous en coûtera seulement d’échapper aux contraintes d’un modèle reposant sur la rentabilité horaire.

Le prix de votre produit ne devra pas excéder 500€ et ne doit pas nécessiter plus d’un jour de gestion par semaine. De plus, vous devez pouvoir l’automatiser au bout d’un mois.

Tout d’abord, commencez par trouver un marché et définissez vos clients. Ensuite seulement trouvez et créez leur un produit qui leur convient.

Devenez un membre de votre marché. Ne vous laissez pas aller à des spéculations sur ce que vos futurs prospects pourraient avoir envie ou besoin d’acheter.

Première étape : Identifiez votre niche

Dans l’art de la Muse, vous pouvez vous aider des questions suivantes pour trouver une niche rentable en 2 étapes :

Première étape : En vous intéressant aux livres, abonnements et produits qui intéressent votre cible et demandez-vous “Quel groupe de personnes achètent les mêmes ?” et “Quels sites Internet, magasines et newsletters lisent-ils régulièrement ?“.

Seconde étape : Rechercher en librairie des petites revues spécialisés afin de découvrir d’autres listes. Posez-vous la question suivante “Parmi votre groupe, quels sont ceux qui ont leurs magasines spécialisés ?” et appliquez les étapes suivantes :

  • Découvrez d’autres niches en sélectionnant chez un grand marchand de journaux ou en librairie de petites revues spécialisées.
  • Réduisez votre liste sur ce que vous pouvez toucher sur une ou deux petites revues.
  • Privilégiez ceux qui dépensent leur argent dans des produits liés à leur hobby.
  • Contactez le magasine pour demander leurs tarifs publicitaires, leurs chiffres de diffusion et d’anciens numéros.
  • Épluchez leurs colonnes et repérez les annonceurs réguliers qui utilisent des numéros 0800 ou des sites internet qui réalisent des ventes directes.

La rentabilité du magasine pour un annonceur régulier constitue un critère de rentabilité objectif pour vous.

Seconde étape : Trouvez votre produit

Dans l’art de la Muse vient maintenant les idées de produits. Vous choisirez un produit que vous pourrez expliquer de A à Z dans une rubrique FAQ sur Internet.

Dans l’art de la Muse, vous avez trois options pour votre produit :

  • Revendre un produit : C’est le moins lucratif mais le plus simple. Cela consiste à acheter en gros un produit qui existe et le revendre.
  • Revendre un produit sous licence : Cela consiste à obtenir le droit de produire des centaines des produits en utilisant leur image et leur nom en échange d’un pourcentage sur les ventes .
  • Créer un produit : Il vous faudra au préalable tester la réaction du marché à votre produit avant de le fabriquer. Si le produit est physique, vous pourrez engager des designers industriels et des ingénieurs mécaniques pour réaliser des prototypes avant de le transmettre à un fabriquant. Si le produit est informationnel, ils sont difficiles à imiter rapidement et peu coûteux.

Dans cette dernière démarche, 3 options s’offrent à vous :

  • Créer du contenu vous-même sur un sujet donné.
  • Utiliser du contenu issu du domaine public, qui n’est plus protégé par le droit d’auteur.
  • Utiliser du contenu sous licence. Vous pouvez rémunérer un expert qui vous aidera à créer le contenu. Sa rémunération pourra se faire sous forme d’honoraires, de droits d’auteur à hauteur de 5 à 10% ou sous forme de revenu net.

Pour aller plus loin…

Timothy Ferris Dans : La semaine de 4h00 – Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux [En ligne] Format Livre papier et numérique disponible sur : < https://amzn.to/31V3J7G >

signature Pierre-Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *